×
6 521
Fashion Jobs
ETAM
Assitant.e Achats H/F
CDI · CLICHY
LA HALLE
Directeur(Trice) Regional(e) - Alsace (H/F)
CDI · STRASBOURG
MAISON GOYARD
Responsable Des Opérations H/F
CDI · PARIS
PRINTEMPS
Acheteur Chef de Produit Horlogerie H/F
CDI · PARIS
GROUPE IKKS
Chef de Projet Technique Web Senior (H/F) - CDI
CDI · SÈVREMOINE
WINNING SEARCH
Responsable Marketing et Communication - le Grand Comptoir
CDI · SURESNES
CAROLL
Merchandise Planner (H/F)
CDI · PARIS
ERIC BOMPARD
Responsable Régional H/F
CDI · PARIS
SINTEL RECRUTEMENT
Gestionnaire Commercial et Logistique (H/F)
CDI · SAINT-OUEN-SUR-SEINE
SINTEL RECRUTEMENT
Acheteur Tissus PAP Homme et Femme Luxe (H/F)
CDI · PARIS
SINTEL RECRUTEMENT
Acheteur Tissus Collection Créateur (H/F)
CDI · PARIS
MANPOWER CABINET DE RECRUTEMENT COMMERCE MODE LUXE
Coordinateur Retail
CDI · PARIS
ERIC BOMPARD
Responsable Ressources Humaines H/F
CDI · PARIS
GALERIES LAFAYETTE
Manager de Vente
CDI · ORLÉANS
HUGO BOSS
Project Manager Shop Construction H/F
CDI · PARIS
ZAPA
Responsable du Contrôle de Gestion (H/F) - CDI
CDI · PARIS
PAGE PERSONNEL
Chef de Produit Chaussure H/F
CDI · PARIS
AMERICAN VINTAGE
Responsable Régional(e) Retail Nord, Paris ou Lille H/F
CDI · PARIS
LE PALAIS DES THÉS
Responsable Préparation de Commandes b to c (H/F) - Bussy-Saint-Georges
CDI · BUSSY-SAINT-GEORGES
LE PALAIS DES THÉS
Responsable Préparation de Commandes b to b (H/F) - Bussy-Saint-Georges
CDI · BUSSY-SAINT-GEORGES
FROM FUTURE
Chef de Projet Architecture (F/H)
CDI · BOULOGNE-BILLANCOURT
MANGO
Regional Retail Manager H/F
CDI · PARIS
Publicités
Publié le
5 juil. 2013
Temps de lecture
3 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Salons masculins à Paris: chacun trouve sa niche

Publié le
5 juil. 2013

Chez Tranoï Homme, l’aménagement des stands a été revu afin de mieux servir le nouveau propos des organisateurs, pour qui il faut bousculer les codes pour amener de la nouveauté en boutiques. Des stands lifestyle ont fait irruption avec succès, notamment via les stands cosmétiques pour homme.

"Nous avons pris un risque en chamboulant ainsi les habitudes des acheteurs et des exposants", reconnait Cesare Zanon, responsable commercial de Tranoï Homme, qui n’a pas hésité à inclure les parfums Blood Concept, dont les fragrances évoluent selon le groupe sanguin de celui qui les porte. "Ces nouveaux segments de produits ont l’avantage d’être intemporels, estime-t-il, et font aujourd’hui partie intégrante de la mode".

Des temps de visite raccourcis
L’accessoire et la bijouterie occupaient l'espace plus que jamais. Avec de nouveaux venus plus ou moins connus du secteur, comme Jérôme Dreyfuss ou Kart, nouveau label parisien dont le concept s’articule autour de l’art cinétique.

Ce dernier a enregistré sur Tranoï Homme ses premières commandes internationales et une exclusivité avec un grand magasin parisien. "Mon sac fera même partie de leur sélection de Noël!", s’enthousiasme le fondateur de la marque.

Mais tout n'est pas toujours rose sous les ors de la Bourse: "Les visiteurs fidèles font toujours le déplacement, atteste Cesare Zanon mais, dorénavant, ils concentrent leur visite sur une seule journée contre deux ou trois auparavant", observe-t-il.

Les fidèles de Tranoï Homme sont venus, mais réduisent leur temps de visite (PixelFormula)



Chez Capsule, certaines voix ont relevé la présence, selon elles inattendue, de marques jusqu’alors concentrées sur leur réseau habituel wholesale, comme Cotélac et Eleven Paris pour les françaises, mais aussi Adidas Originals ou encore les boutiques chinoises Triple Major, venues ici exporter leur ligne propre.

"Nous voyons le potentiel de notre ligne homme dans des multimarques de qualité, confirme-t-on chez Cotélac, présent pour la première fois sur un salon masculin international. Nous avons ainsi pu tester notre produit auprès de nombreux acheteurs venus de loin, notamment d’Asie, et sommes très satisfait du résultat."

Capsule (photo PixelFormula)



Pour tous les exposants, Capsule rime avec grand export. Le salon pâtirait toutefois selon certaines griffes d’un certain éloignement du terrain de jeu parisien, mais ne faillit pas en termes d’organisation. En témoigne le nouveau partenariat tissé avec les taxis nouvelle génération Uber cette saison.

Etudes printemps-été 2014, sur Man (DR)




La qualité plus que la quantité

Un certain nombre d'exposants ex-Capsule ont rejoint le benjamin des salons masculins, Man, qui fêtait son arrivée dans un lieu atypique du centre de Paris au cœur du hub branché du Canal Saint-Martin.

Man voyait son brandmix grandir de plus de 100% pour l’été 2014, mais prévient qu’il n’aura pas la folie des grandeurs et s'en tiendra à 68 exposants et pas un de plus pour les prochaines éditions. "Grandir pour grandir, cela n'a jamais été le but, confie Olivier Migda, l’un des organisateurs. D'ailleurs, nous n’aimons pas trop le terme de salon, trop connoté business, et envisageons de lui trouver un équivalent plus à notre image: multidisciplinaire, festif et amical."

Entre concerts, expo, tournois de pétanque et croisière gastronomique, Man a soigné son réseau avec conviction cette saison. "Nous avons rencontré beaucoup de nouveaux clients sur Man, notamment en provenance de Corée, Russie, Hong Kong, Angleterre et Italie, témoigne les fondateurs de la griffe Études. Ce fut aussi l'occasion pour nous de présenter la nouvelle collection (photo) à nos agents pour le Royaume-Uni et le Benelux ainsi qu'à notre distributeur japonais". L'édition new-yorkaise du jeune challenger compte aussi grandir en volume et aura bientôt droit à une cellule permanente, gérée en direct par Antoine Floch qui va installer une structure sur place au cours de l'été.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2022 FashionNetwork.com