×
Publicités
Publié le
23 avr. 2021
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Saltbox, spécialiste du stockage pour petits e-commerçants, lève 10,6 millions de dollars

Publié le
23 avr. 2021

Lancée en 2019 avec pour volonté de fournir aux petits e-commerçants des espaces de travail et de stockage partagés, la start-up américaine Saltbox vient d'annoncer une nouvelle levée de fonds de 10,6 millions de dollars ( 8,8 millions d'euros), fort du succès rencontré sur ses deux premières unités à Atlanta et Dallas. L'entreprise entend proposer huit sites d'ici à la fin de l'année, notamment à Denver, Seattle et Los Angeles.


Paul D'Arrigo, Tyler Scriven et Maxwell Bonnie - Saltbox


Cofondée par Maxwell Bonnie, Paul D’Arrigo et Tyler Scriven, la structure avait déjà retenu l'attention des investisseurs en levant 3,2 millions de dollars dès son année de lancement auprès de Village Global, MetaProp, Arena Ventures et Kapor Capital.

Cette seconde levée de fonds a été emmenée cette fois par Playground Global, XYZ Venture Capital et Wilshire Lane Partners.

Un succès qui s'appuie sur la pertinence du modèle, sur un marché logistique où la plupart des solutions proposées se destinent aux plus gros sites de vente.

Les locataires de Saltbox seraient eux des sites réalisant entre 50.000 et 10 millions de dollars de ventes annuelles, et auxquels le marché logistique américain ne propose que peu de surfaces suffisamment réduites à louer. Des plateformes en ligne qui se voient proposer par la start-up des espaces de stockage, mais aussi des studios photo et des solutions intégrées de logistique telles que l'empaquetage ou la location de véhicules.

"Nous avons pris conscience du manque d'espace de travail physique pour les PME engagées dans le e-commerce", résumait récemment Tyler Scriven pour le média spécialisé américain TechCrunch. "Si vous êtes sur le marché à la recherche de 10 000 pieds carrés (unité de mesure anglo-saxonne, ndlr) d'espace d'entrepôt industriel, vous êtes effectivement poussé en marge de l'écosystème immobilier, et de l'écosystème entrepreneurial au sens large."

Cette levée de fonds intervient après que le commerce en ligne américain a connu une croissance de 44% en 2020, avec 861 milliards de dollars dépensés par les consommateurs locaux, en accélération notable par rapport à la hausse de 19% constatée en 2019. Selon le site Digital Commerce 360, la vente en ligne aurait ainsi pesé 21,3% du retail américain sur l'exercice 2020.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2021 FashionNetwork.com

Tags :
Autres
Business