×
6 263
Fashion Jobs
Publicités
Par
AFP
Publié le
21 sept. 2010
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Samantha Cameron va travailler pour la Fashion Week

Par
AFP
Publié le
21 sept. 2010

SA Fashion Week
Samantha Cameron - Photo : Carl Court/AFP
LONDRES, 21 sept 2010 (AFP) - La femme du Premier ministre britannique Samantha Cameron, va participer à la prochaine "Fashion Week" londonienne, en 2011, a annoncé mardi un communiqué du British Fashion Council, organisateur de l'événement.

Mme Cameron, 39 ans, vient de donner naissance à la petite Florence. Cette élégante jeune femme brune aux yeux bleus a dépoussiéré la marque de maroquinerie de luxe britannique Smythson, dont elle est devenue à 25 ans la directrice de la création.

Elle avait annoncé lors de sa grossesse vouloir travailler à temps partiel.

"SamCam" est très populaire dans la presse britannique, qui n'a pas manqué de souligner son élégance pendant sa grossesse.

Le rôle exact que doit jouer la femme du Premier ministre reste à définir. "Nous sommes enchantés que Samantha soit d'accord pour jouer un rôle et nous aider à développer la Fashion Week", a simplement indiqué dans le communiqué Caroline Rush, directrice du BFC. "Nous savons qu'elle va apporter beaucoup avec son expérience considérable et sa sensibilité créative".

"La Fashion Week est extrêmement importante pour l'industrie de la mode au Royaume Uni, et je suis impatiente de participer complètement à la prochaine saison", indique Mme Cameron dans le communiqué. "Nous avons tellement de jeunes talents qui ont besoin d'être soutenus et encouragés, afin de construire les marques et les activités du futur".

Plus de 200 créateurs britanniques et étrangers dévoilent depuis vendredi et pendant 6 jours leurs collections printemps-été 2011 sur les podiums de la London Fashion Week. La petite soeur de la Fashion Week de New York brille surtout par la créativité, voire l'excentricité de ses créateurs.

66 shows se succèdent pendant six jours dans le centre de Londres, dont les collections de Paul Smith ou Vivienne Westwood, aux côtés de nombreux couturiers prometteurs.

Si l'événement ne se hisse pas à la hauteur de ses concurrentes de Milan, Paris ou New York, il représente une contribution annuelle de 100 millions de livres (119 millions d'euros) à l'économie, selon les chiffres du BFC.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2021 Agence France-Presse
Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. L'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.