Sara Lee vend Dim et Playtex à Sun Capital Partners

CHICAGO (Etats-Unis), 14 nov 2005 (AFP) - Le groupe américain de grande consommation Sara Lee a annoncé lundi la cession de ses activités de textile en Europe au fonds Sun Capital Partners pour au moins 100 millions d'euros.


Campagne publicitaire Dim collection automne-hiver 2005/2006

La cession concerne les marques de lingerie Dim, Playtex, Wonderbra, Abanderado, Nur Die et Unno, qui représentent ensemble un chiffre d'affaires annuel de 1,2 milliard de dollars.

Selon les modalités de cet accord, dont la finalisation est attendue pour janvier 2006, Sara Lee recevra 100 millions d'euros en cash à l'issue de la transaction au titre d'un premier versement.

"La rémunération suivante dépendra des performances", a précisé à l'AFP Julie Ketay, porte-parole de Sara Lee.

"Il est ainsi prévu que Sara Lee reçoive 49% des premiers 204 millions d'euros de cash qui seront générés par les activités cédées, et au-delà de ces liquidités dégagées, un pourcentage plus faible", a ajouté la porte-parole.

Le fonds prendra également en charge les retraites du personnel employé par le groupe au Royaume-Uni, soit environ 70 M EUR, est-il précisé dans un communiqué.

La cession annoncée lundi ne concerne pas la division britannique Sara Lee Courtaulds, spécialisée dans la fabrication de vêtements pour d'autres marques, que le groupe cherche toujours à céder. Cette activité représente 560 M USD de chiffre d'affaires annuel.

A la Bourse de New York, l'action Sara Lee cédait 0,94% à 17,97 USD vers
Sara Lee, en cours de recentrage stratégique, était entré en négociations exclusives avec Sun Capital Partners le 30 septembre.

Le groupe a initié en février 2005, avec l'arrivée à sa tête de Brenda Barnes, une restructuration sur plusieurs années visant la cession de 40% de ses activités. Sara Lee souhaite améliorer la valeur de ses marques restantes dans l'alimentaire, la boisson, les produits ménagers et de soins corporels, à l'instar des savons Sanex, du cirage Kiwi, des plats cuisinés Hillshire Farm ou des cafés Senseo et Douwe Egberts.

Dans le cadre de sa restructuration, Sara Lee compte dégager au total 3 mds USD des cessions prévues (vente directe, café, cosmétiques, textiles en Europe) et de l'autonomisation de l'entité textile pour l'Amérique et l'Asie.

Le groupe a enregistré un bénéfice net de 67 M USD au cours de son premier trimestre 2005/06 (clos fin octobre), contre 352 M USD un an auparavant.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2019 Agence France-Presse
Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. L'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

DenimLingerieBusiness
INSCRIPTION À LA NEWSLETTER