×
5 656
Fashion Jobs
ZAPA
Directeur de l'Offre Groupe (H/F)
CDI · PARIS
GROUPE JACQUES BOGART
Responsable International Cosmétiques (H/F)
CDI · PARIS
CABINET BENSON & WINCH
Responsable Des Opérations - Univers Luxe / Haut de Gamme - la Vallée Village
CDI · SERRIS
JUINJUILLET
Education And Retail Academy Director #Directeur de la Formation Internationale (H/F) #Cosmétiques de Luxe
CDI · LEVALLOIS-PERRET
SUD EXPRESS
Responsable Régional(e) Nord Est
CDI · REIMS
CONFIDENTIEL
Responsable Régional Nord-Ouest H/F
CDI · NANTES
IRO
Directeur Communication & Marketing Digital (H/F)
CDI · PARIS
APPROACH PEOPLE
Directeur Developpement Commercial (Agence Digitale) CDI
CDI · LYON
APPROACH PEOPLE
Directeur Developpement Commercial (Agence Digitale) CDI Basé à Lyon
CDI · PARIS
FASHION CONSULTING
Charge de CRM
CDI · PARIS
COURIR
International HR Business Partner - Paris - CDI - f/h
CDI · PARIS
GROUPE ARMAND THIERY
Chef de Produit/ Acheteur Textile CDD H/F
CDI · LEVALLOIS-PERRET
CAMAÏEU
Responsable Intégration H/F
CDI · ROUBAIX
CAMAÏEU
Responsable Intégration H/F
CDI · PARIS
CAMAÏEU
Chargé de Conversion H/F
CDI · PARIS
HERMES FEMME
Chef de Projet Maille PAP Femme
CDI · PANTIN
BEELINE CONCESSIONS
Human Resources Business Partner (H/F)
CDI · PARIS
CHANTAL BAUDRON S.A.S.
Directeur de Production H/F
CDI · BOURGOIN-JALLIEU
PIMKIE
Trade Coach Bretagne H/F
CDI · RENNES
APPROACH PEOPLE
Hrbp Retail Espagnol & Anglais Bilingue H/F
CDI · BAYONNE
TEAMINSIDE
Digital Project Manager - Luxe H/F
CDI · PARIS
HEMA FRANCE
Directeur Régional Paris - Idf H/F
CDI · PARIS
Publicités

Science-fiction, riviera et petites fleurs à la Semaine de la mode à Londres

Par
AFP
Publié le
today 19 sept. 2008
Temps de lecture
access_time 3 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

LONDRES, 19 sept 2008 (AFP) - Science-fiction, Monet, jeux vidéo, vacances sur la Riviera ou encore escapades dans le désert, les "fashionistas" ont assisté, lors de la Semaine de la mode à Londres qui s'est achevée vendredi, à un feu d'artifice de formes et de couleurs.


Ashish collection printemps-été 2009 - Photo : AFP

L'incubateur de talents que constitue la capitale britannique sur la scène mondiale de la mode a produit pour la saison printemps-été 2009 un cru riche en petites robes légères aux couleurs souvent pastels, avec une forte prédominance du rose dans toutes ses nuances.

C'est notamment le cas de la jeune styliste Jenny Packham qui compte parmi ses clientes Keira Knightley, Eva Longoria ou encore Sarah Jessica Parker. Elle a dévoilé un "arc-en-ciel exotique" de soies, satins et mousselines, des créations agrémentées de force volants et cascades de tulle.

Même atmosphère, en plus sophistiquée, chez la Française Nicole Fahri qui a proposé une variation florale inspirée du peintre Claude Monet.

Le coup d'envoi avait été donné dimanche par le styliste irlandais Paul Costelloe avec une collection inspirée par la conquête coloniale de l'Afrique par les Britanniques au 19ème siècle. A sa suite, Caroline Charles avait présenté une garde-robe aux parfums de riviera européenne.

La styliste brésilienne Daniella Helayal, qui crée sous la marque Issa, a choisi de faire découvrir "l'esprit rebelle de la jeunesse brésilienne". "Copacabana est arrivé à Londres", a-t-elle indiqué, présentant jeudi une collection où la lumière joue avec les formes.


Naomi Campbell dans une tenue d'Issa collection printemps-été 2009 - Photo : AFP

Cette invitation à s'aventurer quelques minutes à Ipanema a séduit le mannequin vedette britannique Naomi Campbell qui a fermé le défilé, sous le regard des princesses Eugenie et Beatrice.

La top model effectue actuellement deux cents heures de travaux d'intérêt général pour avoir agressé des policiers à l'aéroport londonien de Heathrow dans un accès de colère en avril dernier.

Mais les célébrités s'étaient donné rendez-vous pour la deuxième présentation à Londres de Red Label, ligne de prêt-à-porter féminin de le reine de la mode britannique, Vivienne Westwood. Elle a ajouté sa touche excentrique à des vêtements inspirés par le désert.

Au milieu des centaines de spectateurs réunis à Brompton Hall, salle gigantesque à Earl's court (sud-ouest de Londres) étaient installées notamment Kate Moss, Emma Watson, Mischa Barton ou encore Dita von Teese.

Mais c'est Pamela Anderson qui a créé la sensation : elle est arrivée au bras d'un homme dont la tête était entièrement couverte d'un masque blanc, les mains gantées. Le mystère reste entier sur son identité, mais la rumeur citait Michael Jackson.

Le duo britannico-brésilien Basso and Brooke, très attendu, est resté fidèle à ce qui fait sa signature pour sa collection "Romance high-tech": l'atmosphère futuriste, grâce à des tissus aux couleurs électriques réalisés à partir de distorsions d'images de jeux vidéos et de motifs japonais traditionnels.

Chez Christopher Kane, considéré comme l'un des plus prometteurs de la scène britannique, le public a atterri sur la Planète des Singes avec des tops arborant des têtes de primates et des imprimés panthères.


Le styliste John Rocha présente sa collection printemps-été 2009 - Photo : AFP

John Rocha, styliste originaire de Hong Kong qui vit à Dublin, a surpris son public avec des créations inspirées d'orient aux couleurs chaudes comme le jaune, le pourpre ou encore le orange. Une palette plutôt inhabituelle puisqu'en général, le noir domine ses silhouettes.

Cette Fashion week s'achève sur une incertitude : qui défilera l'an prochain ?

Car, à partir de septembre 2009, les défilés de Londres se dérouleront sur cinq jours, au lieu de six actuellement, en vertu d'un accord conclu avec les trois autres grandes capitales de la mode --New York, Paris, Milan-- dont les présentations s'enchaînent.

Par Elodie MAZEIN

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2020 Agence France-Presse
Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. L'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.