×
Publicités

Scotch & Soda ouvre de nouvelles succursales en France

Publié le
today 28 janv. 2019
Temps de lecture
access_time 2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Scotch & Soda avance ses pions en France. La marque néerlandaise de prêt-à-porter a ouvert plusieurs magasins en succursale durant le deuxième semestre 2018, dont un de 150 mètres carrés à Nantes, en septembre, et un de 130 mètres carrés à Strasbourg en octobre. Elle a également agrandi sa boutique de Bordeaux, passée de 150 à 200 mètres carrés en septembre afin d’accueillir l’enfant, et rénové son magasin de Lille, rue de la Monnaie, en novembre.


La collection masculine réalise 60 % des ventes, contre 40 % pour la femme - DR


« Nous n’ouvrons que des succursales, en priorité dans les centres-villes. La marque est bien accueillie en France. A terme, nous misons sur une présence avec des magasins dans une quarantaine de villes, » indique Corinne Chemama, directrice du retail France de Scotch & Soda.

A l’heure actuelle, la griffe mixte possède vingt magasins à l'enseigne, dont quatre outlets sur le marché tricolore. Elle cherche de nouvelles adresses à Rouen, Rennes, Nice, Cannes et Montpellier. A Paris et en Île-de-France, elle envisage, à terme, deux à quatre ouvertures.

Depuis l’année dernière, elle a intensifié son partenariat avec les Galeries Lafayette qui la distribuent dans une vingtaine de ses magasins. En parallèle, elle est diffusée dans 500 points de vente multimarques sur le territoire français. Très présente à l’international, elle compte déjà plus de 200 magasins, tous marchés
confondus. Scotch & Soda, propriété du groupe Kellwood, devrait prochainement annoncer un nouveau directeur général suite à la promotion de Dirk-Jan Stoppelenburg en tant que président du conseil d'administration. Derniers résultats connus pour la marque  : un chiffre d'affaires global de plus de 335 millions d'euros sur son exercice 2016-17.

Les ventes de Scotch & Soda se répartissent à 60 % sur l’homme et 40 % sur la femme. L’enfant reste minoritaire mais se développe peu à peu. La griffe propose des séries courtes et des nouvelles références deux fois par mois.

« Nos clients savent que nous n’inondons pas les magasins. Nous préférons les petites séries. Ainsi, nos clients savent qu’ils ne vont pas voir partout le produit qu’ils ont choisi. La maison mère ne communique pas sur les résultats mais le chiffre d’affaires progresse au global et en France. Nous privilégions les lieux atypiques pour nos magasins pour nous distinguer des modèles trop formatés. Le client doit ressentir quelque chose de spécial. Nous n’hésitons pas à organiser des événements dans nos boutiques où on invite nos clients. Je pense que notre succès est dû à plusieurs éléments que nous mettons en avant : une approche du design néerlandais avec un cadre chaleureux, le produit qui fait la part belle aux imprimés, aux couleurs, à une certaine originalité et le service client », précise Corinne Chemama.
 

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2019 FashionNetwork.com