×
5 484
Fashion Jobs
Traduit par
Paul Kaplan
Publié le
30 juin 2021
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Selon Joor, la vente en gros virtuelle a encore de beaux jours devant elle

Traduit par
Paul Kaplan
Publié le
30 juin 2021

Le secteur mondial de la mode s'engage résolument dans la phase de relance post-pandémie. La majorité des marques et détaillants de mode internationaux devraient opter pour des solutions de vente virtuelles hybrides pour accompagner les rendez-vous en showrooms physiques cet été.


Selon Joor, les marques et les revendeurs vont continuer de vendre et d'acheter en ligne


Selon une enquête menée par Joor, une plateforme dédiée à la vente en gros pour les secteurs du luxe, de la mode et de la décoration intérieure, 90% des marques interrogées ont annoncé leur intention de présenter de nouvelles collections cet été et 92% des acheteurs ont déclaré qu'ils participeraient à des sessions d'achat au cours de la même période, ce qui témoigne d'une véritable envie de reprise économique au sortir de la crise sanitaire.

Pourtant, à l'orée de la saison des ventes de la collection Printemps-Été 2022, les marques et les détaillants du monde entier continueront à vendre et à acheter en ligne cet été. En effet, 98% des marques ont déclaré qu'elles utiliseront la vente virtuelle cet été, tandis que 89% des détaillants utiliseront l'achat virtuel. 

De même, l'enquête révèle que 85% des acheteurs ont un intérêt moyen ou élevé pour la découverte de nouvelles marques en ce moment. Cet appétit pour la nouveauté est corroboré par le fait que chez 86% des détaillants, les modèles reconduits des saisons précédentes représentent moins de la moitié des stocks en vente.

Alors que le secteur revient peu à peu à la normale, près de la moitié des marques de mode (42%) indiquent que leurs volumes de vente ont atteint des niveaux égaux ou supérieurs à ceux de l'ère pré-pandémie.

"Confrontée à de grandes difficultés l'année dernière, l'industrie de la mode a démontré sa flexibilité et sa volonté, en ajustant rapidement sa façon de faire des affaires et en accélérant le passage au numérique", décrypte Kristin Savilia, la PDG de Joor. 

"Si les marques et les détaillants désirent reprendre les rendez-vous en showrooms physiques, aucun des deux groupes n'est prêt à renoncer à l'efficacité de la vente virtuelle. Une nouvelle approche hybride qui pousse des clients à utiliser Joor pour accompagner les rendez-vous physiques — via notre application iPad — et réaliser des ventes en gros via notre plateforme en ligne." 

L'enquête inclut les réponses de plus de 500 marques de mode et détaillants internationaux. 

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2022 FashionNetwork.com