×
Publicités

Semaine de la mode à Milan, quatre jours au pas de charge

Publié le
today 8 juin 2011
Temps de lecture
access_time 2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Etape incontournable de la mode masculine, qui suit de quelques jours le grand salon professionnel florentin Pitti Uomo (14 au 17 juin), la semaine de la mode masculine démarre le 18 juin dans la capitale lombarde. Etalée sur quatre jours, elle ouvre la marche des tendances homme pour le printemps-été 2012.


Milan, collection automne-hiver 2011/2012, de gauche à droite: Ermenegildo Zegna, Etro, Salvatore Ferragamo, Prada/Crédit Imaxtree

Au programme, 38 défilés, contre 40 en janvier, et un peu moins de trente showrooms à visiter. Un planning dense donc, suivi comme à chaque fois au pas de charge par la presse et les acheteurs internationaux.

Parmi les piliers de la saison italienne, on retrouve dès le samedi, journée d’ouverture, Dolce & Gabbana qui fait défiler sa ligne principale (samedi) et sa ligne plus jeune D&G à l’avenir incertain le lundi, Corneliani, Ermenegildo Zegna qui tient deux rendez-vous à la suite, Costume National qui fait défiler l’homme à Milan et la femme à Paris, Frankie Morello et Roberto Cavalli. Ouverte sur la création anglo-saxonne, la journée compte également avec les défilés de Burberry Prorsum, John Varvatos et Neil Barrett. Fidèle de la scène milanaise, Jil Sander défile aussi samedi.

Le lendemain, deuxième tour de force. La journée de dimanche démarre avec Bottega Veneta, puis Emporio Armani, Ermanno Scervino, Salvatore Ferragamo, Trussardi, Prada, puis fin de journée avec Missoni. Dans cette journée largement couverte par les "fiertés" nationales, on trouve tout de même quelques griffes étrangères comme Pringle of Scotland, Vivienne Westwood et Calvin Klein ou encore Moncler qui fait défiler sa gamme Bleu à Milan (la Rouge à Paris).

Plus internationale, la journée du lundi s’ouvre avec Dirk Bikkembergs pour sa ligne Sport Couture, puis Iceberg, John Richmond, Gucci, Etro, D&G, Canali, Z Zegna, la ligne plus "casual", Alexander McQueen, Nicole Farhi et dernier show programmé à 20 heures, celui de Versace. Enfin, "allégé", le mardi achève le marathon avec Dsquared², Giorgio Armani, Gazzarrini, Ports 1961 et Enrico Coveri.

Parmi les absences des podiums, on notera cette saison celles de Franck Boclet et Moschino. Le créateur français avait présenté sa première collection à Milan en janvier dernier, tandis que l’on pensait voir Moschino renouer durablement avec la scène en janvier dernier.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2019 FashionNetwork.com