×
Par
AFP
Publié le
15 févr. 2006
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Semaine de la mode de Londres : l'Indien Arora ose la couleur

Par
AFP
Publié le
15 févr. 2006

LONDRES, 15 fév 2006 (AFP) - L'Indien Manish Arora a plongé mardi la Semaine de la mode de Londres dans un bain de couleurs criardes et osées, qui contrastait avec les créations sombres des valeurs plus établies que sont Paul Smith et John Rocha.


Création de Manish Arora lors de la Fashion Week de Londres le 15/02/06 - Photo : Carl de Souza/AFP

Le créateur indien Manish Arora offert un coup de punch mercredi en présentant une collection automne-hiver 2006/07 associant les couleurs vives et brillantes du Rajasthan, dans le nord-est de son pays natal, à des coupes rappelant plutôt les pays voisins, notamment la Chine.

Les robes ou jupes à volants, allant jusqu'aux genoux et portées avec des chaussettes de couleur, dominaient le défilé. Le rose, le vert, l'orange étaient partout.

Manish Arora est l'un des rares jeunes talents présents cette semaine à avoir appris la mode chez lui, en Inde, et non au Royaume-Uni. Il y dessine notamment des costumes de cinéma pour Bollywood.

Il a toutefois rendu hommage à Londres, qui l'a lancé sur la scène internationale l'année dernière, avec une robe imprimée de gardes de la reine et du symbole du métro londonien.


Création de Manish Arora lors de la Fashion Week de Londres le 15/02/06
Photo : Carl de Souza/AFP

Le Britannique Paul Smith était l'un des défilés les plus attendus de la Semaine de la mode, qui a démarré mardi au musée londonien d'histoire naturelle.

Cet Anglais de 59 ans, qui rêvait de devenir cycliste mais a dû y renoncer à la suite d'un accident, a présenté une collection prudente, masculinisant les femmes et les habillant sombrement, en noir ou marron.

Rien à voir avec sa précédente collection automne-hiver, qui associait des coupes classiques à des couleurs vives (rouge, orange, violet) et des motifs dépareillés.


Création de John Rocha lors de la Fashion Week de Londres le 15/02/06 - Photo : Carl de Souza/AFP

Le créateur John Rocha, né à Hong Kong mais d'origine sino-portugaise, est également resté sage, avec une collection dominée de noir et parsemée de rouge.


Création de John Rocha lors de la Fashion Week de Londres le 15/02/06 - Photo : Carl de Souza/AFP

La veille, l'Irlandais Paul Costelloe, le Singapourien Ashley Isham et la Japonaise Michiko Koshino avaient présenté leur collection.

Le Britannique Julien MacDonald a fait sensation mardi soir en dévoilant une collection de robes de soirée très "glamour" notamment portées par les mannequins-célébrités Paris Hilton et Elizabeth Jagger.

La Semaine de la mode se poursuit jusqu'à samedi à Londres, avec 48 défilés prévus et quelque 5 000 personnes attendues.

Souvent considéré comme le parent pauvre face à Paris, New York et Milan, Londres aura cette année en bouquet final samedi la collection du chanteur Boy George.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2021 Agence France-Presse
Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. L'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.