×
Publicités
Par
AFP
Publié le
16 sept. 2006
Temps de lecture
3 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Semaine de la mode : volants et volumes à New York

Par
AFP
Publié le
16 sept. 2006

NEW YORK, 16 sept 2006 (AFP) - Les créateurs qui ont défilé cette semaine à New York ont présenté pour l'été 2007 une mode vaporeuse, avec des robes volumineuses, tout juste contrebalancées par des formes plus strictes souvent inspirées des années 80.

Pendant huit jours, les podiums de la Fashion Week ont vu un défilé de manches ballons et superpositions de tissus délicats, donnant aux vêtements un côté mouvant et aérien tout en cohabitant avec des lignes héritées de la décennie 80: pantalons moulants, épaules affirmées, shorts et jupes très très courtes.


Marchesa

Deux matières emblématiques : le stretch et le voile transparent. Et en pièce maîtresse, la robe, moulante parfois, mais surtout robe trapèze masquant les formes (Tony Maticevski, Marchesa, Erin Fetherston, etc).

Francisco Costa pour Calvin Klein a imaginé des sur-robes en crêpe de soie portées sur des robes près du corps. Sur certaines pièces, un voile plissé appliqué aux épaules crée comme des ailes délicates sous le pas déterminé du mannequin. Mais la femme est aussi une amazone quand elle porte de courtes vestes de cuir noir évasées et épaulés, sur des jupes stretch ou d'étroits corsaires.


Ralph Lauren

Ralph Lauren, qui s'est dit inspiré par "une femme forte et sophistiquée", a joué sur le masculin/féminin: tailleurs-pantalon rayés et gilets hérités du costume masculin, pantalon ajusté sous longue veste boutonnée jusqu'au cou. Le perfecto (vu en lin chez Marc Jacobs) est ici en lamé platine et porté sur pantalon cigarette blanc.

Sous les yeux de Kevin Costner ou de l'ancien mannequin Lauren Hutton, le couturier a aussi présenté de longues robes à rayures verticales, une vaporeuse robe blanche brodée, des blouses en voile crème au col cerné de volants.

Toute cette semaine les imprimés se sont faits rares au profit de l'uni, avec le choix des couleurs franches pour certains (Alexandre Herchcovitch, Diane von Furstenberg), mais beaucoup de palettes crème et beige.


Calvin Klein

Le noir et le blanc sont les couleurs de la collection Calvin Klein, juste agrémentée de pièces jaune vif ou vert canard. Ils sont aussi de mise chez Behnaz Sarafpour, ou chez Rodarte, qui offre une collection de robes en taffetas bouffantes et modernes.


Michael Kors

Chez Michael Kors, la couleur chair domine. Le roi du sportswear a conçu des jupes de voile beige, de longues robes avec décolleté plongeant dans le dos, de légers chemisiers aux manches ballons portés sur des shorts.


Marc Jacobs

En début de semaine, Marc Jacobs a décliné tous les tons de beige dans une collection aérienne faite de superpositions de volants, hauts évasés et tops de dentelle fluide sur sarouels ou shorts tulipe, le tout présenté dans un décor de vallons verdoyants.

"Ce show était fascinant", commentait encore vendredi Stan Herman, président du Conseil des créateurs de mode d'Amérique (CFDA). Un défilé qui selon lui trouverait sa place dans la semaine de la haute couture à Paris. "La mise en scène... c'était énorme d'amener 3 millions de bonbons à la menthe pour créer une mer sous le podium."

A côté des "géants" américains, toute une nouvelle génération venue du monde entier a aussi défilé.


Erin Fetherston

L'Américaine Erin Fetherston a créé des robes et des hauts brodés de fleurs ou de pétales géantes. La Française Alice Ritter, inspirée par Jeanne Moreau et Monica Vitti, a conçu des chasubles évasées, des shorts en imprimé carreaux sous vestes courtes, des manteaux tulipe.

La relève des Ralph et Calvin semble assurée, dit M. Herman, l'homme à l'origine de la création de la Fashion Week de New York il y a 15 ans.

"Les Européens, les magasins notamment, viennent non pour redécouvrir nos créateurs établis mais à la recherche de jeunes talents. Ils trouvent que les vêtements sont nouveaux et ils les ramènent en Europe. C'est la reconnaissance de nos jeunes, de gens comme Derek Lam par exemple, et pour moi, c'est le point d'orgue de cette semaine".

Par Catherine HOURS

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2022 Agence France-Presse
Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. L'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.