×
Publié le
22 sept. 2022
Temps de lecture
3 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Services, restos, culture, santé… Ce que les Français aimeraient trouver en centre commercial

Publié le
22 sept. 2022

Malgré l’essor du e-commerce durant la crise, 71% des consommateurs ont apprécié le fait de retrouver leurs commerces physiques. C’est le premier chiffre d’une étude menée par Opinionway pour la Fédération des acteurs du commerce dans les territoires (ex-CNCC) et Quantaflow, présentée ce 21 septembre au SIEC, qui décrypte le rapport des Français aux boutiques et plus particulièrement aux centres commerciaux. Ces lieux de shopping sont notamment associés par les répondants à des notions de plaisir (30%), de vie (21%) ou de mixité sociale (18%).


Shutterstock


Lorsqu’ils se rendent en centre commercial, les consommateurs tricolores sont 48% à l’envisager comme un lieu de rencontre occasionnel avec leurs amis, tandis que 42% y voient la possibilité d’échanger avec des inconnus. "Cette fonction sociale des centres commerciaux crée une réelle relation affective avec les Français: 51% des répondants se déclarent ainsi attachés à un ou plusieurs centres commerciaux", décrit le sondage. Ce chiffre est d’ailleurs particulièrement élevé (70%) chez les 18-24 ans.
 
Si les Français achètent sur le web avant tout pour une notion de praticité, 75% affirment chercher à privilégier les achats en magasin. Pour quelles raisons? Le commerce physique apporte selon eux plus de sécurité (80%) et de traçabilité des produits (71%). Sur le plan relationnel, 85% estiment recevoir de meilleurs conseils en boutique, et 73% disent bénéficier d’un meilleur service après-vente.  

"Les Français mesurent l’importance du commerce physique pour le tissu urbain et le lien social. En particulier les jeunes, et c’est positif pour l’avenir", commente Christophe Noël, le délégué général de la fédération, qui ajoute que deux-tiers des moins de 35 ans se déclarent attachés à un ou plusieurs centres commerciaux en particulier.

Au-delà de l’achat de produits, les sondés nourrissent de nouvelles attentes vis-à-vis des centres commerciaux. Ils les fréquenteraient davantage si les sites proposaient des activités ludiques, culturelles et sportives (71%), s’il y avait plus de restauration (63%), ou s’ils pouvaient y trouver un pôle de santé (52%).

Parmi ceux qui ne rendent jamais en centre commercial, 37% pourraient y aller s’ils y trouvaient un pôle de santé, 29% si des activités culturelles y étaient organisées, et enfin 25% s’il y avait un lieu pour faire la fête.

D’autres services sont aussi plébiscités, comme des lieux de retrait de commandes (56%), des solutions administratives (Pôle emploi, La Poste, CAF… pour 45%), des lieux pour étudier ou travailler (40%), ainsi que des crèches ou garderies (31%).

"Tous les centres commerciaux ne vont pas changer leur offre en un claquement de doigts, et faire tous la même chose en intégrant services, restaurations, loisirs… Il faut comprendre les besoins d’un territoire donné, et s’adapter localement au contexte socio-démographique, et à la concurrence existante", précise Christophe Noël.  

Il convient selon lui de privilégier les services qui génèrent une récurrence de visite (comme les salles de sport par exemple), et des activités qui vont s’adresser au plus grand nombre; mais aussi ne pas perdre de vue la cible des seniors, qui doit mieux être prise en compte par les centres commerciaux.
 
Méthodologie:  Etude menée auprès de 1.063 personnes représentatives de la population française âgée de 18 ans et plus, du 26 au 28 juillet 2022.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2022 FashionNetwork.com