×
Publicités

Sézane mise sur la transparence et renouvelle ses engagements solidaires pour 2019

Auteur :
Publié le
today 29 janv. 2019
Temps de lecture
access_time 3 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

C’est par un mailing envoyé à sa base de clients que Morgane Sézalory a décidé de dresser le bilan d’un an d’actions responsables pour Sézane et d'entrevoir le nouveau modèle plus transparent de la marque. Pour ce qui est du bilan, lancé en 2018, le projet solidaire Demain a récolté 1,2 million d'euros en douze mois et a distingué trois bénéficiaires principaux, les associations La voix de l’enfant, Sport dans la ville et Pencils of Promise.
 

Morgane Sézalory, fondatrice de Sézane - Sézane


Grâce à l’argent récolté en 2018, Morgane Sézalory assure avoir aidé jusqu’à 17 000 enfants dans le monde. Le fonds Demain, qui bénéficie de sa structure juridique propre, est uniquement composé de bénévoles et est présidé par Morgane Sézalory et Thibault Lougnon, son mari. Pour 2019, après Sézane le pendant homme de la marque féminine, Octobre Editions, compte rejoindre le mouvement et entrer dans la danse avec pour lui aussi l’adoption d’un « Appel du 21 » et d’une création solidaire.
 
En parallèle, la société fait la lumière sur ce que son engagement implique également comme transformation de son modèle. Une équipe de quatre personnes dédiées aux questions environnementales a été mise en place pour renforcer son propos : pas de surproduction, de soldes, d’invendus et de destructions, un modèle de production responsable et un prix juste. Elle explique qu'un tiers de sa maroquinerie est confectionnée à partir d’un cuir au tannage végétal, avec pour objectif d’atteindre 75 % en 2019. Par ailleurs, 85 % des collections sont fabriquées à partir de matières naturelles.

Pour 2019, la marque a décidé de proposer 80 % de sa collection de sweat-shirts et tee-shirts en coton bio, mais aussi de créer une ligne de denim écoresponsable et un rendez-vous vintage nommé « Les Composantes ». En plus, elle vise deux certifications qu'elle entend obtenir prochainement : Oeko-Tex sur les pièces en soie et GOTS sur les pièces en coton bio.
 

La devanture de la boutique solidaire de Sézane - Sézane


Deux autres axes semblent essentiels pour Sézane : la réduction des emballages, pour la plupart fabriqués à partir de cartons recyclés, et la vérification des filières de production et de matières. Dans une foire aux 21 (évidemment) questions, la marque révèle avoir effectué un audit de ses 86 ateliers partenaires, et avoir arrêté de travailler avec deux d’entre eux, trop éloignés de ses standards.

De la même manière, la griffe annonce s’intéresser de plus en plus aux matières alternatives, surtout pour le cuir, comme celle fabriquée à partir de fibres de feuilles d’ananas nommée Piñatex, ou le cuir de champignon intitulé Muskin.
 
 « En 2019, comme nous continuerons à le faire chaque année, nous serons toujours plus engagés. Engagés avec Demain pour ouvrir encore plus de perspectives, engagés auprès de la planète pour réduire notre empreinte et améliorer chacun de nos produits, engagés auprès de vous, pour que vous soyez toujours aussi confiantes de nous soutenir », affirme ainsi Morgane Sézalory.
 
Depuis juin dernier, le fonds américain General Atlantic a rejoint la créatrice, son mari Thibault Lougnon et son associé Corentin Petit au sein du capital de Sézane. La griffe, qui a un "appartement" à Paris, ainsi que deux "conciergeries" (espaces de collecte des commandes en ligne) depuis septembre dernier, a aussi ouvert un magasin londonien, en plus de ceux d’Aix-en-Provence, de New York et du Bon Marché Rive Gauche.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2019 FashionNetwork.com