Shandong Ruyi obtient davantage de temps pour réduire sa participation dans les fermes de coton australiennes

Le ministre australien des finances Josh Frydenberg a annoncé début juillet donner un délai supplémentaire au géant chinois Shandong Ruyi pour réduire les parts qu'il détient dans Cubbie Station, spécialiste australien de l'irrigation et détenteur du plus gros site de production de coton australien. La derrière étape en date d'un feuilleton politico-juridique débuté en 2012.


Le groupe chinoisShandong Ruyi possède toujours 80 % des parts de l'australien Cubbie Station, ce qui est contraire à la réglementation locale. - DR

Cette année-là, l'acquisition de Cubbie Station pour 250 millions de dollars locaux (156 millions d'euros) par Shandong Ruyi avait été approuvée par le ministre des Finances de l'époque, Wayne Swan, à la condition que le groupe chinois réduise de 80 % à 51 % ses parts dans la société, en concordance avec la législation locale sur les investissements étrangers. Un recul au capital pour lequel avait été accordé un délai de trois ans à la société. Une période au terme de laquelle le Premier ministre actuel, Scott Morison, alors ministre des Finances, avait annoncé une prolongation de trois ans.

Or, fin 2018, il a été relevé que Shandong Ruyi est toujours détenteur de 80 % de la structure. La firme étrangère publiait alors une courte déclaration affirmant être toujours en règle avec les autorités financières australiennes. Le groupe précisait à l'époque ne pouvoir en dire plus en raison de la confidentialité des négociations en cours.

Six mois plus tard, le gouvernement, jusqu'alors discret sur le sujet, annonce donner un délai supplémentaire au groupe chinois. Avec l'espoir officieux qu'aboutissent rapidement les négociations engagées avec le groupe australien d'investissement Macquarie, dont la presse locale évoquait en début d'année les hésitations face à l'acquisition minoritaire de la société australienne, sur laquelle il n'aurait donc qu'un contrôle partiel.

Cubbie est à la tête de 93 000 hectares dans le sud-ouest du Queensland, dont 22 000 hectares irrigués. Ce qui en fait un acteur incontournable pour l'industrie cotonnière australienne, qui a produit 4,6 millions de balles de coton sur la saison 2017/18 via 1 436 fermes, selon l'association professionnelle Cotton Australia. Le pays est le troisième pays exportateur de coton sur la scène mondiale, derrière les Etats-Unis et l'Inde. La Chine, le Bangladesh, le Vietnam et l'Inde sont ses principaux clients à l'exportation pour la matière blanche.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2019 FashionNetwork.com

TextileIndustrie
INSCRIPTION À LA NEWSLETTER