Shandong Ruyi s’associe au portail de vente chinois Secoo

Le portail de vente chinois dédié au luxe Secoo annonce un partenariat avec le groupe Shandong Ruyi, géant local de la production et distribution d’habillement, notamment propriétaire depuis 2016 de SMCP (Sandro, Maje et Claudie Pierlot), mais également d’Aquascutum et Trinity (Cerruti 1881).


Secoo.com

Secoo, qui revendique la place de plus gros portail d’Asie dédié au lifestyle premium avec 20 millions de consommateurs « high-end », doit permettre à Shandong Ruyi de mettre en œuvre une stratégie omnicanale pour l’ensemble de ses marques mode et luxe, indique le groupe. « Nous pensons que cette vaste plate-forme intégrée ainsi que nos précieux atouts en termes de marques, et notre expertise en matière de réseau d'approvisionnement, permettront de créer des synergies et de débloquer des opportunités inégalées sur le marché de la mode pour les deux sociétés » précise Yafu Qiu, le président du groupe.

Fort d’un chiffre d’affaires de 5,5 milliards d’euros, ce dernier opère via un réseau de 13 sites industriels, ainsi que via un réseau de points de vente totalisant plus de 3000 adresses en Asie-Pacifique. Le portail Secoo indique que la collaboration dépassera le stade de la distribution. L'entreprise évoque ainsi la mise en place de solutions allant de l’analyse et l’utilisation de la data jusqu’au « smart manufacturing », à savoir la modulation des productions en fonctions des opportunités et tendances de consommation.

Cette annonce intervient quelques jours après que JD.com et L Catterton Asia, filiale locale de la société d'investissements du groupe LVMH, aient injecté 175 millions de dollars dans Secoo. Un investissement venant donc à la fois d’un géant de la vente en ligne et d’un spécialiste de la vente au détail de mode qui témoigne des ambitions désormais physique du showroom en ligne. Une ambition qui s’inscrit dans une année riche en alliance et développement sur le fond de l’e-commerce chinois de luxe (lire notre dossier Chine : la bataille de l’e-commerce dans le luxe est lancée).

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2018 FashionNetwork.com

Luxe - DiversBusiness
INSCRIPTION À LA NEWSLETTER