×
6 265
Fashion Jobs
Publicités

Shandong Ruyi finalise le rachat de Lycra auprès d'Invista

Publié le
today 1 févr. 2019
Temps de lecture
access_time 3 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Un peu plus d’un an après l’annonce du rachat de la division Apparel & Advanced Textiles (A&AT) du groupe Invista, le géant chinois Shandong Ruyi annonce la finalisation de cette acquisition. La structure est rebaptisée The Lycra Company, du nom de la plus célèbre marque du portefeuille acquis, avec pour mission de renforcer le leadership du chinois dans le domaine des élasthannes.


Cette acquisition avait été initiée fin 2017 - Lycra


La nouvelle entité, dont Shandong Ruyi précise dans un communiqué qu'il en est « l'actionnaire de contrôle », opérera comme une filiale indépendante du groupe. Celle-ci comptera dans son portefeuille les marques de fibres Lycra, Lycra Hyfit, Coolmax, Thermolite, Elaspan, Supplex, Tactel ou encore Terathane. Le groupe Invista conserve de son côté les fibres Cordura, Antron ou encore Stainmaster.

Ce rachat inclut les actifs de la précédente division d'Invista, à savoir huit usines de production, quatre laboratoires de R&D et 17 bureaux, répartis au total dans quatorze pays et employant quelque 3 000 personnes.

Le précédent propriétaire d’Invista A&AT, le groupe américain Koch Industries, prendra part à la période de transition. Comme l’expliquait à FashionNetwork.com le vice-président en charge des technologies de A&AT, Bob Kirkwood, lui-même et Dave Trerotola, le CEO, resteront aux commandes après le changement de main. La seule incertitude repose sur la stratégie voulue par le nouveau propriétaire.

« Ruyi a une feuille de route claire. Les atouts et les technologies de classe mondiale d’Invista, associés à ses marques leaders reconnues par les consommateurs, généreront de grandes synergies avec les activités de Ruyi dans le secteur du textile et du vêtement », explique Yafu Qiu, président du conseil de Shandong Ruyi Investment Holding.

« La finalisation marque une nouvelle étape dans nos efforts continus pour développer notre activité entièrement intégrée, qui nous a fait passer de l’un des principaux fabricants de textile/habillement à leader mondial des technologies et marques textiles. En tant que producteur d'élasthanne, nous admirons l'emblématique marque qu’est Lycra, établie depuis des années comme norme de l'industrie, et nous sommes conscients de la valeur que Lycra Company apportera à notre entreprise. Ses atouts et capacités complètent parfaitement les nôtres et contribueront à renforcer notre position en tant qu’entreprise de textile de classe mondiale entièrement intégrée », ajoute-t-il.


The Lycra Company rejoint un groupe totalisant une trentaine de marques internationales et plus de 6 000 magasins - Lycra


Géant du textile chinois, la firme Shandong Ruyi ne limite pas ses ambitions et acquisitions à l’amont de la filière. Comme l’a notamment illustré le rachat du groupe français SMCP (Sandro, Maje, Claudie Pierlot) , mais aussi la société britannique Aquascutum, la japonaise Renown ou l'italienne Nogara. Plus récemment, le groupe a travaillé au rachat de Bagir et de la marque d’accessoires Bally, et est monté au capital du site de vente de luxe chinois Secoo. Il aurait même eu des vues sur le groupe Arcadia, propriétaire de Topshop. Il détient à ce jour une trentaine de marques internationales, et compte un réseau de plus de 6 000 magasins dans 81 pays.

« L’expérience de notre nouvel actionnaire dans le secteur du textile et de la vente au détail constituera un atout considérable dans la mesure où nous développons des fibres différenciées offrant les avantages de performance durables que les consommateurs connaissent et attendent de la part de nos marques », se félicite Dave Trerotola, désormais CEO de The Lycra Company.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2019 FashionNetwork.com