×
Publicités
Publié le
1 oct. 2020
Temps de lecture
4 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Shanghai: les salons du textile/habillement ont fait le plein

Publié le
1 oct. 2020

Après l’annulation de leur édition de mars et une session de secours à Shenzhen en juillet, les grands salons chinois du textile/habillement ont finalement repris à Shanghai du 23 au 25 septembre, réunissant pour l’occasion jusqu’à 73.500 visiteurs. Un signe de reprise pour les différents organisateurs, dont les rendez-vous se tiendront exceptionnellement l'an prochain en août.


Chic Shanghai


Qu’il s’agisse du salon des tissus et matériaux Intertextile, du rendez-vous de la mode et de l’habillement Chic, de l’événement des fils et fibres Yarn Expo ou du salon dédié à la maille PH Value, le rassemblement professionnel a en effet largement rassemblé les professionnels chinois, et dans une moindre mesure, étrangers. Près d’un an après le début de la crise du Covid-19 dans le pays, la Chine venait en effet de connaître en août sa première hausse des exportations de l’année (+0,8%).

Pour cette session placée sous signe de la relance, Chic annonce avoir rassemblé 43.986 visiteurs autour de quelque 500 marques. Une offre quasi exclusivement chinoise du fait des dernières restrictions quant aux conditions d’entrée sur le territoire. Les quelques marques étrangères présentes, de même que les donneurs d’ordres non chinois, étaient représentés par des agents locaux.

"L'industrie mondiale de l'habillement est exposée à d'énormes tensions et doit relever de grands défis” résume Chen Dapeng, président de Chic et de la China National Garment Association.

“L'industrie est dans un processus de transformation et d'ajustement. Les points clés sont la numérisation, l'innovation et le changement de tout le concept de développement. Le développement durable est devenu un consensus mondial. Un écosystème industriel responsable et durable et un système de chaîne d'approvisionnement écologique sont devenus une partie importante de la 'puissance douce' industrielle. Chic est un microcosme du développement de l'industrie chinoise de l'habillement et se considère comme un prestataire de services pour l'industrie et le commerce auxquels le salon fournit toutes les ressources".


Intertextile Shanghai


La satisfaction est également au rendez-vous du côté des organisateurs d’Intertextile : l’allemand Messe Frankfurt, le sous-conseil chinois à l’industrie textile (CCPIT-Tex) et le China textile information center. Le rassemblement annonce ainsi avoir cumulé 73.500 visiteurs pour une édition comptant 3.400 exposants. Là encore très majoritairement chinois.

“Nous sommes fiers qu'en tant que plateforme fiable et réputée, la foire ait une nouvelle fois servi d'outil aux fournisseurs pour présenter leurs dernières collections”, se félicite la directrice d’Intertextile, Wendy Wen.

“Et cela a été amplifié cette année, car les exposants ont utilisé la foire pour présenter leurs produits en réponse directe à la pandémie, tels que les tissus antibactériens et autres tissus fonctionnels. La nature commerciale de l'industrie s'est également adaptée à la pandémie, les exposants ayant remarqué une augmentation des acheteurs passant par l’e-commerce, et qui demandent souvent des produits de haute qualité avec des services de livraison rapide, ce qui reflète la popularité et la demande du commerce électronique”.

Du côté de Yarn Expo, qui a attiré 15.707 visiteurs autour de 419 exposants d’Asie et des Etats-Unis, l’organisateur Messe Frankfurt relève que les retrouvailles physiques entre filateurs, tisseurs et autres auront permis de donner un coup d’accélérateur aux commandes et de “regagner une partie du terrain perdu plus tôt dans l’année”.


Intertextile


A l’instar des grands salons occidentaux, les salons de Shanghai ont souhaité pour cette rentrée étendre leur présence au numérique. Les exposants et visiteurs d’Intertextile et Yarn Expo pouvaient ainsi compter sur le complément dématérialisé apporté en cette rentrée par deux solutions: Hybrid Showcase, qui permet de découvrir les offres des différents fabricants, et Connect Plus, un outil de mise en relation visuelle avec les autres participants des rendez-vous.

De son côté, le salon Chic avait renforcé l’offre de son application éponyme, avec des retransmissions en direct des divers événements et conférences du salon, un accès à de nombreux catalogues et documents d’exposants.

Etait également mise en avant une nouvelle solution de “match-making” qui permettait aux distributeurs et donneurs d’ordres de facilement identifier les marques et fabricants correspondant à leurs recherches. Avec parmi les utilisateurs, des grands noms comme JD.com, Tmall, Amazon ou les grands magasins Wangujing. Un outil que les organisateurs entendent renforcer pour les éditions à venir.


Intertextile


La prochaine édition des grands salons de Shanghai est attendue du 10 au 12 mars 2021. Une seconde édition commune à Shenzhen est quant à elle prévue du 2 au 5 novembre 2021, et ceci après une première session commune organisée en décalé au mois de juillet dernier et qui s’était retrouvée avec la lourde tâche de suppléer aux salons annulés au mois de mars précédent.

Pas d'édition de septembre pour Chic et Intertextile en 2021 cependant. Faute de disponibilité du National Exhibition and Convention Center de Shanghai aux dates habituelles, les salons annoncent qu'ils se tiendront exceptionnellement à la mi-août, du mardi 17 au jeudi 19 août. Toujours dans l'immense centre d'exposition, à proximité de l'aéroport Shanghai Hongqiao.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2020 FashionNetwork.com