×
Publicités
Traduit par
Clémentine Martin
Publié le
6 avr. 2022
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Shein lève de nouveaux fonds et vaut déjà plus qu’Inditex et H&M réunis

Traduit par
Clémentine Martin
Publié le
6 avr. 2022

Il y a quelques jours, ce n’était qu’une rumeur. Mais aujourd’hui, le méga-tour de table mené par Shein semble bien réel. Le spécialiste chinois de la fast-fashion, en plein boom, éclipse déjà ses deux principaux concurrents réunis.


Shein


Bloomberg avait précédemment révélé que Shein cherchait à lever 1 milliard de dollars (920 millions d’euros) de nouveaux fonds, afin de porter sa valorisation à 100 milliards de dollars (91,60 milliards d’euros). D’après une nouvelle information de The Wall Street Journal, le pure player vient de boucler un tour de table “de 1 à 2 milliards de dollars (920 millions à 1,83 milliard d’euros)“, auprès d’investisseurs tels que General Atlantic, Tiger Global Management et Séquoia Capital China.

Shein pèse donc déjà plus de 100 milliards de dollars (91,60 milliards d’euros) et dépasse les valorisations cumulées du groupe espagnol Inditex (68 milliards de dollars, soit 62,29 milliards d’euros) et du Suédois H&M (20 milliards de dollars ou 18,32 milliards d’euros).

Shein, comme à son habitude, s’est abstenue de tout commentaire.

En 2020, l’entreprise pesait “seulement“ 15 milliards de dollars (13,74 milliards d’euros). Mais sa croissance spectaculaire et sa remarquable maîtrise de l’utilisation des données pour faire la promotion de ses produits toujours à la pointe des tendances en ont fait un véritable mastodonte, susceptible d’éclipser la plupart des géants occidentaux de la fast-fashion.

Basée à Canton, la société Shein a été fondée en 2008 par Chris Xu et se limitait à l’époque à la vente de robes de mariées en ligne. Aujourd’hui, le site livre dans 250 pays du monde et utilise l’analyse de données et les réseaux sociaux pour cibler un marché jeune, attiré par ses prix plancher et le renouvellement continu de ses collections.

L’année dernière, Shein était l’application de shopping la plus téléchargée aux États-Unis et fait maintenant figure de principal détaillant de fast-fashion dans le pays nord-américain, comme dans bien d’autres d’ailleurs.

Son modèle d’activité basé sur une mode jetable à petit prix n’a pas manqué de susciter les critiques, alors que l’environnement et le changement climatique sont au centre des conversations. Des polémiques émergent aussi quant à son utilisation des données, malgré les protestations de l’entreprise, qui soutient que le gouvernement chinois n’a pas de participation ni de mot à dire dans sa gestion.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2022 FashionNetwork.com