×
Publicités
Publié le
7 déc. 2022
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Shein nomme une vice-présidente des opérations de partenariat de la marque

Publié le
7 déc. 2022

L'entreprise d'ultra fast-fashion Shein a nommé Jessica Liu au poste de vice-présidente des opérations mondiales de la marque et de ses partenariats stratégiques. 


Jessica Liu - Shein


Une nomination effective depuis le mois de novembre - comme l'intéressée l'indique sur son profil LinkedIn - qui traduit la volonté de l'e-commerçant chinois, fondé en 2008 par Chris Xu, de se diversifier et d'ouvrir son site à d'autres marques pour revendre leurs articles. Jusqu'alors Shein ne commercialisait que les produits de ses marques, Shein, Rowme et Sheglam du côté de la beauté.

Une des pionnières de l'e-commerce en Asie

En nommant Jessica Liu à ce poste stratégique, Shein, le géant spécialiste de la mode à très bas prix, s'offre l'ancienne dirigeante de Lazadaune société d’e-commerce d'Asie du Sud-Est, implantée à Singapour et qui est une filiale du groupe Alibaba. Elle y a occupé le poste de coprésidente, de février 2020 à juin 2021. 

Auparavant, Jessica Liu a occupé plusieurs postes au sein de la société-mère Alibaba de 2012 à 2018, notamment en tant que responsable générale de la section luxe et mode de Tmall - la plateforme de vente B2C de en ligne et de mise en relation entre entreprises et particuliers. Elle a également travaillé dans la division chinoise d'Amazon, à Pékin, pendant près de sept ans.


En 2020, Jessica Liu a été nommée dans la liste des femmes les plus influentes de Singapour (la Singapore 100 Women in Tech List), comme l'une des pionnières dans l'e-commerce et dans le secteur des nouvelles technologies.

"Jessica apporte une riche expérience dans le secteur du commerce électronique sur les marchés mondiaux, et nous sommes impatients de la voir rejoindre l'histoire de la croissance de Shein", a déclaré le géant de l'ultra fast-fashion dans un communiqué.

En 2021, Shein a réussi à pénétrer les marchés américain et européen et a atteint une valeur brute des marchandises de 20 milliards de dollars. En octobre dernier, l'entreprise a lancé Shein Exchange, une plateforme de revente des produits pour ses utilisateurs, cette velléité de s'essayer à l'économie circulaire a été vite taxée de greenwashing par des ONG comme Greenpeace et Public Eye.

Après un documentaire diffusé au Royaume-Uni dénonçant les mauvaises conditions de travail dans ses usines, le groupe de rock britannique les 
Rolling Stone ont rompu leur accord de licence de vêtements à la fin novembre.

En réponse, le géant de la mode à très bas prix a annoncé un investissement de 15 millions de dollars pour "aider à moderniser des centaines d'usines de sa chaîne d'approvisionnement".

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2023 FashionNetwork.com