×
Publicités
Publié le
26 août 2021
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Shiseido cède trois marques à Advent International

Publié le
26 août 2021

Buxom, BareMinerals et Laura Mercier changent de main, le groupe japonais Shiseido annonçant leur cession à AI beauty Holding Limited, une nouvelle structure formée par la société Advent International. Une transaction qui s'élèverait à quelque 700 millions de dollars, pour Shiseido Americas.


BareMinerals



AI Beauty Holding est pilotée par Pascal Houdayer, qui en occupe la direction générale, fort de 30 ans d'expérience dans le secteur de la beauté. Après avoir débuté chez L'Oréal, il a notamment officié pendant 18 ans pour Procter&Gamble, dont il a dirigé l'activité au Maghreb, avant de rejoindre Henkel, dont il deviendra vice-président de la section Beauté et même du conseil de direction.

"Nous croyons fermement aux marques BareMinerals, Buxom et Laura Mercier", indique Tricia Glynn, directrice générale d'Advent. "Ce sont des leaders incontestables de la beauté de prestige et ces marques sont largement reconnues pour leur qualité, authenticité et innovation, avec des produits différenciés et des clients dévoués. Nous sommes ravis de nous associer à Pascal en tant que PDG de la nouvelle société pour accélérer la croissance de ces marques en continuant à développer des produits innovants, en s'étendant à de nouvelles catégories et géographies, et en améliorant l'engagement numérique avec les clients."

Lancée en 1995, BareMinerals s'est positionnée sur les poudres cosmétiques réalisées à base de minéraux, et avait été rachetée par Shiseido en 2010. Laura Mercier avait de son côté été lancée en 1996 en se positionnant sur les crèmes et produits de maquillage pour un visage "sans défaut", et avait été reprise par le groupe japonais en 2016. La plus jeune des trois marques, Buxom, s'est lancée en 2007 en proposant une vaste palette de couleurs. La marque avait rejoint le giron de Shiseido en 2010.


Laura Mercier



Shiseido avait connu une baisse de 18,6% de ses ventes en 2020, exercice fortement affectée par la pandémie, en particulier sur son marché intérieur. Au premier semestre 2021, sa perte nette s'est élevée à 17,3 milliards de yens (133,3 millions d'euros), à peine inférieure à celle du premier semestre 2020 (-21,4 milliards de yens). Le résultat net s'est lui considérablement dégradé sur la période avril-juin, après une petite perte de 1,5 milliard d'euros au premier trimestre, une surprise pour les analystes.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2021 FashionNetwork.com