Shiseido crée une division pour financer des start-up innovantes

Shiseido est à l'affût de nouvelles opportunités côté start-up. Le groupe japonais de cosmétiques et parfums vient d'annoncer la création d'une nouvelle division dédiée aux entreprises innovantes, baptisée « Shiseido Venture Partners ».

Shiseido entend soutenir les jeunes pousses - Shiseido

Formée en interne, cette entité a pour objectif d'invertir dans de jeunes marques prometteuses et de leur apporter l'expertise du groupe. Shiseido entend ainsi encourager la créativité et la recherche dans le secteur des cosmétiques.


Schéma présentant les apports entre le groupe et les start-up aidées - Shiseido

Cette division, qui dispose d'une enveloppe de 3 milliards de yens (24,6 millions d'euros), a déjà réalisé son premier investissement : elle a jeté son dévolu sur la marque d'e-santé Dricos. Créée en 2012, la start-up japonaise a développé un système lié à une machine qui calcule les nutriments dont une personne a besoin selon l'analyse de ses données biométriques et anthropométriques, et qui crée des compléments alimentaires en conséquence.

Le groupe nippon (Shiseido, BareMinerals, Issey Miyake, Nars...) précise que cette création de branche n'aura qu'un effet mineur sur son exercice fiscal 2016, clos fin décembre. Il prévoit de générer sur l'année un bénéfice net de 30 milliards de yens (+1,8 % sur un an), pour un chiffre d'affaires estimé à 848 milliards de yens (-1,8 % sur un an).

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2019 FashionNetwork.com

CosmétiquesBusinessInnovations
INSCRIPTION À LA NEWSLETTER