Shoette, une ballerine de secours qui s’enroule

Pour venir au secours des pieds fatigués par de longues journées en escarpins, la marque Shoette propose des paires de ballerines enroulables à glisser dans un sac à main. A l’origine de ce projet se trouvent Eléna Hagège, issue du monde du conseil en intelligence économique, et Léria Collaro, juriste. Alors que des marques proposaient déjà en France des ballerines pliables, l’originalité de la Shoette provient de sa semelle souple en caoutchouc permettant de rouler complètement la chaussure et obtenir ainsi un contenant des plus compacts. Une fois enroulée, la Shoette est plus petite qu’un iPhone et pèse moins de 90 grammes. Accessoires plutôt que véritables chaussures, les Shoette sont donc conçues pour dépanner et non pour être portées à longueur de journée.

Modèles en polyuréthane et en coton de Shoette - Visuel: Shoette

Lauréate du Prix MoovJee (Mouvement pour les jeunes étudiants entrepreneurs) en 2011, la marque a levé 100 000 euros auprès de Kima Ventures, le fond d’investissement de Xavier Niel, fondateur de Free. Cet apport permet à Shoette de développer une première collection de ballerines, son propre e-shop et un réseau de distribution.

Présente dans 13 points de vente à travers la France, à Paris, Lille, Bordeaux et Lyon, Shoette commercialise ainsi quatre modèles: une paire en polyuréthane à 15 euros, une en coton à 25 euros, une autre en suédine à 25 euros et une dernière en néoprène à 50 euros. L’objectif des deux entrepreneures est d’atteindre les 50 points de vente d’ici septembre. Pour cela, elles visent trois canaux de distribution: les endroits où l’on est susceptible d’avoir mal aux pieds comme les discothèques ou les musées, les sites majoritairement fréquentés par les femmes (instituts de beauté, onglerie…) et les concept-stores. La marque compte également se développer à l’étranger. Elle est déjà présente dans un magasin à New York, deux à Washington et, depuis trois semaines, son site Internet livre partout dans le monde.

Shoette devrait par la suite élargir sa gamme de produits. Les deux fondatrices travaillent d’ores et déjà sur un nouveau modèle de ballerines jetables. Elles continuent également d’améliorer leur concept en proposant par exemple, glissée dans la pochette des ballerines, une housse noire imperméable avec de grandes hanses prévue pour porter les chaussures à talon dont on vient de se débarrasser.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2018 FashionNetwork.com

Mode - AccessoiresIndustrie
INSCRIPTION À LA NEWSLETTER