×
6 487
Fashion Jobs
CITY ONE
Juriste - Chargé RH H/F
CDI · PARIS
CITY ONE
Ingénieur Commercial en Prestation de Services H/F
CDI · PARIS
CLEOR
Responsable Visuel Merchandiseur H/F
CDI · ÉVREUX
GALERIES LAFAYETTE
Responsable Ressources Humaines H/F
CDI · MONTPELLIER
GALERIES LAFAYETTE
Responsable Ressources Humaines H/F
CDI · CLERMONT-FERRAND
GALERIES LAFAYETTE
Responsable Ressources Humaines H/F
CDI · NANTES
BALZAC PARIS
Responsable Des Ressources Humaines CDI H/F
CDI · PARIS
CAMAÏEU
Data Scientist H/F
CDI · ROUBAIX
LOVISA
Directeur(Trice) Régional(e) (Regional Manager)| Région Parisienne
CDI · PARIS
MONOPRIX
Adjoint Chef de Produit Linge de Maison Mercerie f/h
CDI · CLICHY
PLACE DES TENDANCES
Coordinateur CRM H/F
CDI · PANTIN
UPTOO
Responsable Commercial H/F – Lunetterie de Luxe
CDI · AUXERRE
UPTOO
Responsable Commercial H/F – Lunetterie de Luxe
CDI · LE MANS
UPTOO
Responsable Commercial H/F – Lunetterie de Luxe
CDI · RENNES
PACO RABANNE MODE
Responsable Des Relations Publiques, Vip et Influence Internationales - f/h
CDI · PARIS
NAF NAF
Contrôleur de Gestion Senior - f/h
CDI · ASNIÈRES-SUR-SEINE
C MENDES
Saint Laurent Responsable Service Coupe H/F
CDI · ANGERS
TAPE À L'OEIL
Chef de Produit Marques Externes (H/F)
CDI · WASQUEHAL
AMERICAN VINTAGE
Chef de Projets Animation Commerciale Digitale (H/F)
CDI · SIGNES
PARFOIS
Directeur(Trice) Régional(e) - Sud Est H/F
CDI · LYON
GROUPE ARMAND THIERY
Animateur Régional H/F
CDI · GRENOBLE
CCLD RECRUTEMENT
Manager Des Ventes Wittenheim (68) H/F
CDI · WITTENHEIM
Publicités
Par
Reuters
Publié le
3 déc. 2018
Temps de lecture
3 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Showroomprivé augmente son capital et vise de nouvelles économies

Par
Reuters
Publié le
3 déc. 2018

Paris, 3 décembre (Reuters) - Showroomprivé a annoncé lundi le lancement d’une augmentation de capital d’environ 40 millions d’euros soutenue par ses fondateurs et le groupe Carrefour, visant à accroître sa flexibilité financière. L’opération sera souscrite par les principaux actionnaires de la société au prorata de leur participation, à savoir les fondateurs et dirigeants (27 % du capital) et Carrefour (16,85 %).


Photo d'archives - REUTERS/Christophe Ena


En outre, les grands actionnaires se sont engagés à garantir jusqu’à 75 % de l’opération, précise le spécialiste du déstockage de mode sur internet dans un communiqué. Le prix d’émission des actions nouvelles a été fixé à 2,50 euros, soit une décote de 26,5 % par rapport au cours de clôture de 3,40 euros du titre Showroomprivé le 29 novembre.

Carrefour est entré au capital de Showroomprivé en janvier 2018 en rachetant la part détenue par Conforama (propriété de Steinhoff) au prix de 13,5 euros par action, soit un montant total d’environ 79 millions d’euros.

Le produit de cette augmentation de capital permettra à Showroomprivé de financer l’acquisition des 40 % de la société Beautéprivée qu’il ne détient pas encore, pour un montant estimé entre 20 et 25 millions d’euros. Il viendra aussi financer, pour environ cinq millions d’euros, une part résiduelle d’investissements logistiques et permettra à l’entreprise d’accroître sa flexibilité financière.

Le soutien de Carrefour « favorisera l’approfondissement des synergies commerciales mises en oeuvre et encouragera la poursuite de nouveaux projets de partenariats commerciaux », soulignent David Dayan et Thierry Petit, cofondateurs et codirigeants de l’entreprise.

A ce jour, le partenariat avec Carrefour a permis de développer un réseau de clic & collect dans environ 1 000 magasins, des opérations marketing croisées et le renforcement de l’offre, a précisé Thierry Petit lors d’une conférence téléphonique.

Redresser la rentabilité

Showroomprivé a également annoncé un nouveau plan d’économies visant à redresser sa rentabilité. Des économies de coûts et de gains de productivité devraient ainsi avoir un impact sur l’Ebitda (excédent brut d’exploitation) de 8,0 à 10,0 millions d’euros à l’horizon 2020.

La société, dont la rentabilité a chuté en 2017, avait annoncé en mars 2018 les grandes lignes d’un plan de performance à horizon 2020 visant à doper sa croissance, réduire ses coûts et tirer profit de son partenariat avec Carrefour.

Elle a creusé sa perte nette à 5,2 millions d’euros l’an dernier, tandis que son Ebitda a chuté de 53,8 %, à 13,1 millions, pour une marge de 2 %, contre 5,2 % un an plus tôt. En Bourse, le titre a perdu 47 % de sa valeur depuis le début de l’année. Il avait été introduit sur le marché à 19,00 euros en octobre 2015.

L’augmentation de capital se fera avec maintien du droit préférentiel de souscription (DPS), 11 DPS permettant de souscrire à cinq actions nouvelles. La cotation du DPS débutera le 5 décembre et se terminera le 13 décembre et la souscription des actions nouvelles ira du 7 au 17 décembre.

Pascale Denis, édité par Gwénaëlle Barzic et Bertrand Boucey

© Thomson Reuters 2021 All rights reserved.