×
Publicités
Publié le
21 oct. 2022
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Showroomprivé repart à la hausse au troisième trimestre

Publié le
21 oct. 2022

Le chiffre d’affaires de Showroomprivé s’inscrit en chute de 13,9% sur les neufs premiers mois de l’année, à 450,1 millions d’euros. Chiffre qui n’en est pas supérieur de 5,4% à ceux de la même période en 2019, et qui font figure de rééquilibrage après les fortes croissances connues à l’occasion des différents confinements.


Collection IRL - ShowroomPrivé


Le volume d'affaires s’est établi sur neuf mois à 639 millions d’euros, en contraction de 11,1%. Sur cette année 2022 où le contexte politico-économique incite les acheteurs aux arbitrages, le nombre de clients a lui-même chuté de 2,7 à 2,4 millions, et ce recul de 12,2% touche dans les mêmes proportions les clients "fidèles" du portail. Sur ces neufs mois, le nombre d’achat moyen par acheteur a chuté de 3,7 à 3,3 commandes. Rare point positif de ces trois trimestres: le panier moyen se gonfle lui de 8,4% pour atteindre 51,8 euros par commande.

Mais ces chiffres sont surtout à mettre sur le compte du premier semestre. Le troisième trimestre montre lui une croissance de 7,5% du chiffre d’affaires net, à 144,7 millions d’euros, avec notamment 116,4 millions d’euros (+6,7%) pour les ventes en ligne françaises, et 26,4 millions d’euros (+11,4%) pour les ventes en lignes internationales. Un équilibre trimestriel qui s’inscrit dans un différentiel favorable: au sortir du confinement du printemps 2021, le troisième trimestre de cette année-là avait connu un certain "retour à la normal", avec un premier semestre porté par les restrictions sanitaires.

"La hausse significative de l’activité au 3ème trimestre témoigne du bon positionnement du Groupe et de la pertinence de ses axes de développement dans un environnement de marché toujours incertain", pour le PDG David Dayan. "Nous poursuivons également notre diversification et notre premiumisation, avec l’intégration de The Bradery qui se traduit sur les derniers mois par une contribution positive à la croissance du chiffre d’affaires. Malgré le léger rebond de l’activité durant le troisième trimestre, le reste de l’année s’inscrit toujours dans un environnement incertain (…). Showroomprivé s’emploie à protéger ses marges dans un environnement marqué par l’inflation des coûts et un comportement plus attentiste de la part des consommateurs, et à conforter un modèle économique rentable dans la durée".

La prudence est donc de mise, pour Showroomprivé, alors qu’a débuté un quatrième trimestre toujours stratégique pour les plateformes de ventes. Et dont les résultats sont particulièrement attendus après un exercice 2021 dans le vert. Après trois années déficitaires avant la crise sanitaire, le groupe côté était en effet parvenu à afficher 27,3 millions d’euros de bénéfices et 23,8 millions d’euros de chiffre d’affaires (+3,8%), tandis que le volume de ventes progressait de 3,1%.
 

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2023 FashionNetwork.com