×
Publicités
Publié le
21 janv. 2019
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Showroomprivé va stopper ses activités au Royaume-Uni, en Allemagne et Pologne

Publié le
21 janv. 2019

Cela faisait partie des quatre points clés de Showroomprivé pour améliorer sa profitabilité. En décembre dernier, le groupe français, spécialiste du déstockage sur Internet, finalisait son augmentation de capital de 39,5 millions d'euros. Il visait l'amélioration de la marge produit, une optimisation de sa structure de coûts, un investissement de onze millions d'euros dans un entrepôt mécanisé et enfin une « rationalisation de l'empreinte géographique du groupe à l'international, en donnant la priorité aux zones géographiques où le groupe dispose des meilleurs positionnements commerciaux ». Le groupe indiquait alors qu'il « examinera également la possibilité de mettre en œuvre des actions visant à réduire les pertes résultant des activités Internet dans ses pays non stratégiques ».


Showroomprivé se recentre sur ses marchés les plus rentables - Page d'accueil du site


Un volet qui a été amorcé, a appris FashionNetwork.com. Et le Royaume-uni, mais aussi l'Allemagne et la Pologne ne font plus partie des plans à court terme de ShowroomPrivé, selon nos informations. Les équipes travaillant sur ces marchés seront dissoutes. Showroomprivé avait débuté en 2011 outre-Manche ; puis en 2013 en Pologne et en 2014 en Allemagne. Malgré ses efforts, le site n'a semble-t-il jamais trouvé la formule idéale pour asseoir une activité rentable sur ce dernier marché. Le groupe était entré en Bourse en 2015 et avait annoncé sa volonté en 2017 d'atteindre le milliard d'euros à l'issue de son plan 2018-2020. Le groupe, spécialiste du déstockage de produits mode, doit cependant faire face à un secteur textile très malmené et un marché du déstockage fortement concurrentiel. Ces marges se sont progressivement érodées. Il cherche à présent à améliorer sa rentabilité.

Showroomprivé ne se retire pas pour autant de ses autres marchés internationaux et se focalise, hormis le marché français, sur l'Italie, l'Espagne, la Belgique et le Portugal. Au cours de son premier semestre clos au 30 juin 2018, le groupe réalisait 307 millions d'euros sur Internet, dont près de 54 millions hors de France. Son Ebitda était alors de 3,67 millions pour la France, mais accusait une perte de près de 4,5 millions à l'international. En se recentrant sur la France, la Belgique et l'Europe du Sud, Showroomprivé, regarde donc les régions les plus rentables. Par ailleurs l'augmentation de capital validée fin 2018 doit lui permettre de prendre le contrôle total du site BeautéPrivé.

En 2017, le groupe réalisait un chiffre d'affaires de 655 millions d'euros, dont 111 millions réalisés à l'international.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2022 FashionNetwork.com