Showroomprivé voit son chiffre d'affaires semestriel bondir de plus de 20 %

Showroomprivé, en négociations exclusives pour reprendre l’Italien Saldi Privati, a affiché une forte croissance au premier semestre. Le spécialiste des ventes événementielles a vu au cours des six premiers mois de l’année une hausse de plus de 20,5 % de son chiffre d’affaires net. 

Showroomprivé

Ce dernier a atteint les 240,3 millions dont l’essentiel réalisé encore en France. Ainsi, sur les 234,4 millions de chiffre d’affaires réalisé en ligne, 205,5 millions le sont via des internautes basés en France, la péninsule ibérique étant son deuxième marché. Quant au bénéfice net ajusté, il a bondi de 56,5 %, à 8 millions.

Cette performance est expliquée notamment par Thierry Petit et David Dayan, les deux cofondateurs, par l’internationalisation, l’innovation et la qualité dans les fonctionnalités du site et les services. En témoigne, la part du m-commerce qui est de 75 % pour le trafic et de 57 % dans le chiffre d’affaires.

Côté international, le secteur en Europe vit une vraie période de consolidation. Ainsi, après les acquisitions en Espagne, au Benelux et en Suisse réalisées par Vente-Privée, c’est en Italie que Showroomprivé a décidé de faire des emplettes. Le portail a en effet annoncé la semaine dernière être entré en négociations exclusives pour le rachat de Saldi Privati.

En Espagne, face à Privalia, repris par son homologue français, il a nommé récemment pour ce pays un premier directeur général en la personne de Borja Gómez Ballester.

Pour l’ensemble de l’année, Showroomprivé réitère ses objectifs avec un chiffre d’affaires compris entre 525 et 555 millions d’euros, soit une hausse d’au moins 19 %.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2019 FashionNetwork.com

Distribution
INSCRIPTION À LA NEWSLETTER