×
Publicités
Traduit par
Clémentine Martin
Publié le
9 févr. 2021
Temps de lecture
3 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Skechers: baisse des ventes au quatrième trimestre malgré le bond du e-commerce

Traduit par
Clémentine Martin
Publié le
9 févr. 2021

La marque de chaussures californienne Skechers USA Inc. accuse une légère baisse de ses ventes au quatrième trimestre. Sur son marché national, les ventes sont en recul de 2,8%, un résultat partiellement compensé par la hausse de 1,1% à l’étranger.


Twitter @SKECHERSUSA


Pour l’année entière clôturée le 31 décembre 2020, l’entreprise enregistre des ventes de 1,32 milliard de dollars (1,1 milliard d’euros), en baisse de 0,5% par rapport à l’année passée. Le résultat net se situe à 53,3 millions de dollars (44,27 millions d’euros) ou 0,34 dollar (0,28 euro)  par action, contre 59,5 millions de dollars (49,42 millions d’euros) ou 0,39 dollar (0,32 euro) par action l’an passé. Le bénéfice ajusté est de 0,24 dollar (0,20 euro) par action, contre 0,39 dollar (0,32 euro) l’année dernière. Les analystes avaient parié sur 0,30 dollar (0,25 euro) par action.

Suite à la publication de ces résultats, les actions de la société ont perdu 6%.

Malgré tout, les ventes en ligne de la société se sont littéralement envolées avec + 142,7%, et la croissance est également significative en Chine.

La vente en gros à l’étranger, elle, gagne 2,5%, notamment grâce à une hausse de 29,7% en Chine et à une croissance à deux chiffres au Chili, au Royaume-Uni, en Allemagne et en Espagne. La vente en gros aux États-Unis progresse de 1,2%, tandis que la vente directe recule de 6,4%, une baisse attribuée aux fermetures temporaires de boutiques et aux horaires d’ouverture réduits provoqués par la pandémie de Covid-19.

Au cours de l’année, Skechers a ouvert des boutiques à plusieurs endroits dans son propre pays et à l’étranger, dont sa première boutique dédiée au golf, inaugurée en Chine. "Pour Skechers, 2020 avait très bien commencé après une année de ventes record. Mais la pandémie nous a mis à l’épreuve",  regrette Robert Greenberg, le PDG de Skechers, dans un communiqué de presse.

"En 2020, nous avons cherché à conserver notre authenticité, mais les défis que nous avons relevés l’année dernière et que nous devrons encore affronter en 2021 nous ont obligés à devenir plus agiles et plus spécifiques, avec des produits qui continueront de générer de la demande pendant la crise actuelle et après."

David Weinberg, le directeur des opérations de Skechers, ajoute: "Nous comprenons bien que la reprise économique suite à la pandémie de Covid-19 ne sera pas rapide et de nombreuses régions sont toujours affectées. Mais Skechers reste une marque populaire."

"À l’avenir, nous voulons continuer d’investir dans notre potentiel de croissance à long terme, et notamment améliorer notre chaîne d’approvisionnement aux États-Unis, en Asie et en Europe, ainsi que sur certains autres marchés. Nous voulons développer l’innovation dans nos opérations, et renforcer nos capacités digitales grâce au déploiement de plateformes de e-commerce dans le monde entier".

Skechers a décidé de ne pas publier de prévisions de résultats "en raison des dysfonctionnements actuels de l’activité et d’importantes incertitudes concernant l’impact de la pandémie de Covid-19 sur l’activité dans le monde".

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2021 FashionNetwork.com