Skechers : le bénéfice net dévisse de 24 % au deuxième trimestre 2018

Skechers a vu le cours de ses actions dégringoler jeudi, après avoir annoncé que ses objectifs de ventes en comparable n'avaient pas été atteints au cours du deuxième trimestre 2018, clos le 30 juin dernier. Le bénéfice net du fabricant de chaussures américain s'inscrit en retrait de 23,9 % à 45,3 millions de dollars (38,9 millions d'euros) sur la période.


L'entreprise Skechers a été fondée en 1992 en Californie par Robert et Michael Greenberg - Facebook: Skechers

Le résultat d'exploitation s'affiche lui en repli de 5,7 % à 81,4 millions de dollars. Les ventes trimestrielles du chausseur californien ont pourtant progressé de 10,6 % à 1,13 milliard de dollars (970 millions d'euros), résultat d'une augmentation de 24,9 % du commerce en gros à l'international, et d'une progression de 12,8 % de ses ventes au détail dans le monde.
 
Les ventes en comparable dans le réseau de magasins en propre de Skechers ont progressé de 4,5 %, se répartissant entre une hausse de 2,2 % aux États-Unis et de 11,3 % à l'international. Le groupe a en revanche souffert des mauvaises conditions commerciales sur son marché national au niveau de son activité wholesale qui enregistre un recul 7 %.
 
« Avec le bon produit et la bonne stratégie marketing, nous pensons qu'il est possible de continuer à développer notre marque et gagner des parts de marché. Nous investissons pour nos activités internationales - à la fois dans des nouveaux marchés, mais aussi dans nos marchés plus établis, et nous continuons d'enregistrer une forte croissance à l'étranger. Nous attendons la période de la rentrée, ainsi que le reste de l'année, où nous allons proposer de nouveaux modèles, accompagnés d'une campagne marketing d'ampleur », relève Robert Greenberg, PDG de Skechers.

Pour son troisième trimestre, l'entreprise a revu ses prévisions à la baisse et s'attend désormais à des ventes comprises entre 1,2 et 1,225 milliard de dollars (entre 1,03 et 1,051 milliards d'euros). « Notre objectif pour l'année 2018 est de continuer à développer notre emprise à l'international, tout en conservant notre solidité aux États-Unis », assure Robert Greenberg.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2019 FashionNetwork.com

Mode - ChaussuresSportBusiness
INSCRIPTION À LA NEWSLETTER