Skiim part à la conquête des Etats-Unis

Trois saisons d’existence et déjà des commandes de la part de grands magasins prestigieux. Browns à Londres, Aïshti au Liban, le Bon Marché en exclusivité à Paris et bientôt deux adresses à New York, voici ce qu’a réussi à accomplir en moins d’un an la griffe de luxe Skiim lancée par Caroline Sciamma-Massenet. La jeune marque féminine a fait du cuir responsable (à savoir un cuir obtenu à partir de peaux qui proviennent exclusivement de l’industrie de la viande) sa spécialité. Un argument qui a convaincu le grand magasin Bergdorf Goodman ainsi que le concept-store Kirna Zabête, tous deux situés à New York.
 
L'une des silhouettes signées Skiim pour l'automne-hiver 2018/19 - Skiim

Investir le marché américain semblait logique à la marque déjà présente sur le site de luxe originaire de la côte ouest Moda Operandi. Un choix qui s’imposait à regarder les commandes passées sur l’e-shop de Skiim, qui semblaient indiquer une demande émanant de cette région du monde. Sur Internet, toujours, la marque est aussi présente chez l’anglais Farfetch coprésidé par Natalie Massenet, première femme de l’actuel époux de Caroline Sciamma-Massenet, Arnaud Massenet. C’est d’ailleurs avec lui que la créatrice partage les parts du capital de Skiim.
 
Parmi les autres zones géographiques que l’ancien mannequin et styliste de Vogue Paris, époque Carine Roitfeld, souhaiterait conquérir, il y a le Moyen-Orient, où elle pense que ses pièces luxe ont le potentiel pour plaire.

Si la créatrice n’affiche aucune inquiétude quant à la lassitude de sa cible face à sa marque niche, elle a quand même développé, parmi les 30 pièces de sa collection automne-hiver 2018 qui a pour thème l’univers équestre, une série de modèles où le cuir n’est plus la seule matière utilisée. En plus de la peau de mouton, du daim ou de la vachette, les amatrices de Skiim peuvent compter sur de la dentelle délicate pour rehausser leurs décolletés ou habiller de fines blouses en cuir, afin de privilégier un rendu plus soir et davantage de légèreté. Toujours dans une logique d'étendre son offre, la griffe revisite également sa ligne d’intemporels, nommée Classique, dans de nouveaux coloris qu'elle propose en injections en cours de saison.
 
En 2019, Caroline Sciamma-Massenet, qui revendique parmi les adeptes de sa griffe la socialite britannique Poppy Delevingne, le top américain Arizona Muse ou encore Violette, maquilleuse française star et directrice beauté d’Estée Lauder, aimerait lancer une ligne de sacs et de chaussures. Celle-ci collerait parfaitement à l’ADN 100% cuir de la marque et permettrait peut-être à Skiim d’envisager l’ouverture d’un magasin dans les années à venir, tout en complétant et renforçant son offre.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2018 FashionNetwork.com

Luxe - Prêt-à-porterLuxe - DiversBusiness
INSCRIPTION À LA NEWSLETTER