Skunkfunk s'essaie au fil recyclé

Skunkfunk, label fondé par Mikel Feijoo à Bilbao dans les années 90, ne cesse de renforcer son engagement dans le développement durable. Après le lancement d’une capsule "Zero Waste" qui ne laissait aucune chute de tissu et l’obtention de la certification Fair Trade en 2017, il se met à l’utilisation de fil recyclé.


Silhouette automne-hiver 2018/19 en fil recyclé - SkunkFunk

En 2016, le directeur général de la griffe espagnole, Ludovic Quinault, se donnait comme objectif pour 2018 de passer de 50 % à 80 % de sa collection féminine en textile durable. Et dès les premiers jours de cette nouvelle année, ce cap est atteint. "C’est grâce au travail que nous effectuons avec nos fournisseurs ; nous avançons en même temps que les nouvelles technologies", confie-t-il.

En effet, le directeur général est attentif aux avancées en matière de textile et s’est penché sur la tendance de l’économie circulaire. Il s’est donc rapproché des Filatures du Parc, basées à Brassac dans le Tarn et spécialisées dans le fil recyclé obtenu à partir de vêtements de seconde main. Une entreprise française qui a déjà collaboré cet automne 2017 avec Somewhere pour une capsule en denim et coton recyclés.

De ce partenariat entre Skunkfunk et les Filatures du Parc sont nés trois modèles en fil recyclé pour l’automne-hiver 2018/19. Ludovic Quinault explique : "c’est un test. L’objectif bien sûr est de pouvoir proposer de plus en plus de pièces. Nous souhaitons être des pionniers et pourquoi pas un modèle pour le secteur".

Cette nouvelle initiative, le label basque la présentera sur plusieurs salons en Europe : au White en Italie ainsi que sur Innatex et Ethical Fashion Show en Allemagne, mais pas sur Who’s Next cette année. Son dirigeant détaille : "ces dernières années, le salon n’a pas été très concluant ; il y a une baisse de fréquentation. Je pense que les salons devraient se rapprocher du réseau des détaillants indépendants pour proposer une offre nouvelle et se positionner à contre-courant de la fast-fashion"

La griffe espagnole entend nouer de nouveaux contacts pour développer son réseau de distribution mais de façon raisonnée. Avec un chiffre d’affaires de près de 14 millions d’euros sur 2017, Skunkfunk est vendue chez 250 détaillants multimarques en France et un peu plus de 800 à l’international.

Côté distribution en propre, la marque possède 27 boutiques en Europe (Allemagne, Benelux, Portugal, Espagne, Scandinavie), dont 4 en France, à Lyon, Bordeaux, Marseille et Bayonne. L’objectif est de passer à 30 d’ici à la fin de l’année 2018 en visant des emplacements dans des grandes agglomérations, notamment Lille et Nantes pour l’Hexagone.
 

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2019 FashionNetwork.com

Mode - Prêt-à-porterCollection
INSCRIPTION À LA NEWSLETTER