Skunkfunk veut se montrer sous un nouveau jour en se rebaptisant SKFK

Se renouveler pour ne pas disparaître : c’est la stratégie que doivent adopter les marques de mode pour ne pas péricliter, comme l’a bien compris la marque espagnole Skunkfunk. La marque féminine de Bilbao va pour cela devenir SKFK et se lance dans un processus intégral de rebranding qui prendra effet avec la saison printemps-été 2019.


Collection SKFK de l’automne 2018 - SKFK / Facebook

Selon la directrice créative de la marque, Maia Eder Curutchet, qui oeuvre pour la marque depuis plus de 10 ans, l’idée trottait dans la tête de l’équipe depuis déjà quelques années. Mais ce n’est qu’en 2018 que la société a enfin osé sauter le pas. Un changement d'identité dont les raisons sont aussi bien liées aux collections qu’à une réflexion purement commerciale.

« Notre marque a une identité très forte et elle était plus alternative à l’origine. Mais cela fait déjà quelques années que nous introduisons des nouveautés et le style est devenu plus tendance et haut de gamme. Les collections sont plus ouvertes et plus faciles à porter, moins à la marge », résume la créatrice auprès de FashionNetwork.com. Selon elle, le nom et la typographie originale de la marque ne correspondaient plus aux collections de SKFK. « Nous avons arrêté de faire de l’homme il y a cinq ans et nous nous concentrons maintenant sur les collections femme. C’est pourquoi nous voulions une typographie et un nom plus féminins. »

Les considérations commerciales ne sont pas non plus étrangères à ce changement : les plus de 20 ans d’existence de la marque pourraient représenter un frein à sa croissance et à son développement. « Les gens savent ce que SKFK était à l’origine, mais la marque a beaucoup évolué. Nous voulons que les clients nous redécouvrent ou nous découvrent comme une nouvelle marque », souligne Maia Eder Curutchet.

Renouveler sa base de clients, apparaître sur le marché comme une nouveauté et faire de son expérience un tremplin plutôt qu’un frein : voici les principaux objectifs de cette nouvelle identité de l’entreprise. Ce changement sera accompagné d’une nouvelle stratégie de marque. Le label va maintenant chercher à se développer à l’international, ouvrir de nouveaux canaux de distribution et pérenniser les terrains déjà conquis.

La marque va d’ailleurs rénover le design intérieur de toutes ses boutiques, au nombre de 25 à l'heure actuelle, et ce dès janvier prochain (le client final commencera à percevoir le changement au lancement de la collection été 2019). D’autre part, elle va agrandir son réseau d’espaces de vente avec deux ouvertures et un déménagement : deux nouvelles surfaces seront inaugurées à Barcelone et à Berlin, où la société possédait déjà une boutique qui a fermé, et la boutique de Pampelune va déménager.


Collection automne 2018 - Skunkfunk

D’autres points de vente devraient ouvrir en 2020. Mais cette année et l’année précédente, la firme a concentré ses efforts sur le renouvellement de son image dans les points de vente multimarques, qui génèrent la plus grosse partie de son chiffre d’affaires. « Environ 20 % de nos ventes se font en boutiques propres, le reste vient des multimarques », explique la directrice créative.

Développer sa présence en ligne et séduire durablement l’Europe

SKFK est bien consciente du potentiel du e-commerce et travaille au lancement de sa boutique en ligne au Chili, un marché où elle possède une boutique propre et où elle est présente depuis plus de cinq ans. De plus, elle étudie la possibilité de lancer un site Web marchand au Mexique également.

SKFK doit aussi travailler à renforcer le marché européen. En dehors de l’Espagne, les pays qui génèrent le plus de chiffre d’affaires sont l’Allemagne, la Belgique, les Pays-Bas et la France. Et c’est l’Hexagone qui est dans le viseur de la marque.

« Ces derniers temps, nous avons un peu perdu en popularité en France. Nous voulons être vus comme une nouvelle marque, susciter la curiosité », explique la designer. Pour atteindre cet objectif, la marque sera présente avec sa collection printemps-été 2019 au salon Who’s Next, qui aura lieu à Paris à partir du 7 septembre. De plus, la société a recruté de nouveaux agents commerciaux à Paris et en Aquitaine pour développer sa présence en France.

SKFK, qui base ses valeurs sur la mode durable et l’innovation textile, continuera à miser sur cette philosophie malgré cette nouvelle identité. Aujourd’hui, elle se concentre sur la production de fibres textiles à partir de vêtements recyclés et veut offrir une mode durable (avec un impact réduit sur l’environnement tout au long de la chaîne de production) à prix accessible pour le consommateur.

SKFK, fondée dans les années 1990 à Lezama, au Pays basque, est aujourd’hui présente sur 38 marchés, possède 25 boutiques propres et propose ses collections dans plus de 600 points de vente multimarques.

Traduit par Clémentine Martin

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2018 FashionNetwork.com

Mode - Prêt-à-porterBusiness
INSCRIPTION À LA NEWSLETTER