Slowear veut doubler la mise à Paris

Dans le cadre de son développement à l’international, Slowear amorce l’expansion de son réseau de boutiques. En 2012, il veut doubler celui-ci. L’Italien compte six magasins aujourd’hui dont trois à Milan, une à Trévise, une à Udine et une à Paris au 25 rue Royale. Il vise un nouveau site en Italie, mais surtout des boutiques à Londres, Munich et dans le Marais à Paris sur des surfaces entre 70 et 80 mètres carrés. Son ambition étant d’atteindre une trentaine de sites à l’horizon 2013/2014.

Slowear
La boutique Officina Slowear de Paris au 25 rue Royale. Photo Slowear

Le groupe italien, qui réalisait 65% de son chiffre d’affaires sur son marché historique en 2009, affiche à présent un équilibre entre ventes en Italie et à l’international. Son chiffre d’affaires est lui passé de 54 à 73 millions d’euros dans le même laps de temps. Soit une progression de 14% entre les exercices 2010 et 2011 et la direction annonce une poussée de 12,5% de l’Ebitda.

"Notre progression s’est faite sur des marchés mûrs, explique Mario Griariotto, l’administrateur délégué du groupe. Au Japon par exemple, malgré une année délicate pour le pays, nous avons réalisé +40%. C’est aussi parce que toutes nos marques offrent un produit moderne et durable, projeté et dessiné avec l'intention de survivre aux tendances les plus éphémères et à la consommation rapide".

Slowear s’appuie en effet sur un concept de quatre marques en monoproduits. Incotex est spécialiste du pantalon, Zanone de la maille, Glanshirt de la chemise et Montedoro des vestes et blousons. Si celles-ci sont présentes dans un millier de multimarques dans une trentaine de pays et dans les showrooms de Milan, New York et Tokyo, les boutiques Slowear présentent l’ensemble de cette offre.

Elena Passeri et Olivier Guyot

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2019 FashionNetwork.com

Mode - DiversDistribution
INSCRIPTION À LA NEWSLETTER