×
6 273
Fashion Jobs
GROUPE PRINTEMPS
Contrôleur de Gestion Digital / Senior Business Intelligence Analyste H/F
CDI · PARIS
BA&SH
Chef de Projet Technique Digital f/h
CDI · PARIS
THE KOOPLES
CDI - Contrôleur de Gestion Supply & Stock f/h
CDI · PARIS
BA&SH
Responsable Visual Merchandising Opérationnel f/h
CDI · PARIS
NV GALLERY
Marketing Manager
CDI · PARIS
AMOREPACIFIC
Sales And Education Manager f/h
CDI · PARIS
CITY ONE
Chargé de Développement Commercial H/F
CDI · PARIS
CITY ONE
Chargé d'Études H/F
CDI · PARIS
BANANA MOON
c h a r g é(e) de E-Commerce (H/F)
CDI · NICE
CONFIDENTIEL
CDI - Sales Manager/Euse - Roubaix
CDI · ROUBAIX
WINNING SEARCH
Commercial(e) Paris - Ile de France - Nooz Optics
CDI · PARIS
CONCEPT RECRUTEMENT
Manager Des Ventes (H/F) - Grand Magasin - CDI - Paris
CDI · PARIS
BONSOIRS
Responsable CRM & Fidélisation
CDI · PARIS
BALMAIN
Responsable Performance Retail Groupe H/F
CDI ·
DIRE
Chef de Projet Social Media et Influence
CDI · PARIS
GALERIES LAFAYETTE
Responsable Relation Client et Marketing H/F
CDI · DIJON
GALERIES LAFAYETTE
Responsable Relation Client et Marketing H/F
CDI · ANGERS
CAMAÏEU
Responsable de Pôle Finance f/h
CDI · ROUBAIX
CITY ONE
Directeur de la Communication Internationale H/F
CDI · VITRY-SUR-SEINE
GROUPE L'OCCITANE
CDI - Contrôleur de Gestion H/F - l'Occitane en Provence
CDI · PARIS
L'OCCITANE GROUP
CDI - Responsable Marketing Wholesale France & Benelux H/F
CDI · PARIS
L'OCCITANE GROUP
CDI - Contrôleur de Gestion H/F
CDI · PARIS
Publicités
Par
AFP
Publié le
20 mai 2021
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Soldes: Castex favorable à une différenciation territoriale

Par
AFP
Publié le
20 mai 2021

Le gouvernement étudie la possibilité d'introduire une différenciation territoriale pour la période des soldes, sujet brûlant pour les commerces qui viennent de rouvrir, a annoncé le Premier ministre Jean Castex jeudi à Blois.


Jean Castex - AFP


"C'est un sujet qui est à l'étude", a expliqué le chef du gouvernement, interrogé sur la possibilité de décaler les dates de soldes en fonction des régions. Rebondissant ainsi sur les différentes prises de positions des commerçants intervenues depuis la semaine précédente.

Comme l'avait pointé FashionNetwork, la fédération Procos pour le commerce spécialisé, la FCA (commerce coopératif et associé) et le CNCC (centres commerciaux), se positionne pour un maintien des dates. L'Alliance du Commerce (grands magasins et enseignes mode/chaussures) réclame pour sa part un rallongement de la période. Tandis que les indépendants souhaitent voir repousser le lancement des soldes (lire notre article dédié).

"Il faut prendre en compte le fait qu'on évolue de plus en plus vers des solutions différenciées, des solutions adaptées et pas la même chose pour tout le monde", a répondu Jean Castex, à l'occasion d'un déplacement à Blois pour la réouverture des commerces.

"Nous allons y travailler et après cette phase de concertation prendre les responsabilités qui nous incombent", a ajouté le Premier ministre qui était accompagné par le ministres délégué aux PME Alain Griset.

Actuellement, la période est programmée du 23 juin au 20 juillet. Mais un commerçant qu'il a visité lui a fait remarquer que les soldes le 23 juin étaient programmées beaucoup trop tôt à Blois et lui a demandé de les reculer.

"On constate que ce qui est ici souhaité à Blois n'est pas forcément les mêmes solutions qui sont appelées ailleurs", a répondu M. Castex.

A l'été 2020, les soldes avaient été décalés à début juillet au lieu de mi-juin. Cela avait notamment fait du tort aux commerces parisiens, car la capitale s'était vidée dans l'intervalle de nombreux habitants partis en vacances, alors que les touristes internationaux, peu nombreux, n'avaient pas compensé.

A contrario, la période avait été plus favorables pour les commerces situés dans les régions plébiscitées par les vacanciers français.

La question des soldes est d'autant plus brûlante que de nombreux commerces ont sur les bras les stocks restant des trois dernières saisons, bousculés par les fermetures administratives pour endiguer l'épidémie de Covid-19. Dans ce contexte, les commerçants craignent une multiplication d'opérations promotionnelles ou de vente privée pour liquider les stocks, avant même le coup d'envoi de la période des soldes.

L'entourage d'Alain Griset avait promis à l'AFP une décision avant la fin du mois de mai, après la consultation des "fédérations de commerçants et associations de consommateurs".


Blois, 20 mai 2021 (AFP)

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2021 Agence France-Presse
Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. L'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.