×
Publicités
Publié le
16 janv. 2021
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Soldes: quel accueil des Français pour cette période de rabais décalée?

Publié le
16 janv. 2021

En décembre, le ministre délégué aux PME Alain Griset annonçait le report du début des soldes d’hiver, fixé le 20 janvier (au lieu du 6), suite à une demande de plusieurs associations de commerçants. A quelques jours de ce coup d’envoi, et alors que nouvelles mesures de restriction sur le plan sanitaire vont être mises en place, comment les Français appréhendent cette période de promotions? Le premier enseignement d’un sondage mené par l’institut d’études YouGov montre que 59% d’entre eux comptent bel et bien profiter des soldes d’hiver.


59% des Français entendent profiter des soldes - YouGov


A l’inverse, 20% des sondés estiment qu’il aurait mieux fallu annuler cette session de promotions en raison du contexte sanitaire. En ce qui concerne son décalage à la fin janvier, un peu plus de la moitié des Français approuve cette décision (54%), tandis que 18% pensent qu’il s’agit d’une mauvaise chose, et que 28% n’ont simplement pas d’avis sur le sujet.

Dans le détail, les femmes (65%) et les 18-34 ans (74%) sont les plus susceptibles de faire des achats durant les soldes. Le premier secteur visé par les consommateurs est l’habillement (76%), devant la décoration et l’ameublement (30%), les produits liés à la pratique sportive (26%) et l’hygiène-beauté (22%).


Intentions des achats selon les différents secteurs d'activité - YouGov


Concernant les canaux de vente, deux-tiers des répondants affirment qu’ils évitent en ce moment de se rendre en boutique en raison de la pandémie. Mais ce sera tout de même l’option privilégiée par les consommateurs pour les soldes (50%), devant l’achat sur le web (33%) et le click & collect (10%).

YouGov souligne qu’il existe "une différence significative entre les intentions des 18-34 ans et celles des 55 ans et plus. En effet, 40% des jeunes favoriseront les achats en ligne, contre seulement 28% de leurs aînés".

Les hommes qui profitent des soldes dépensent plus que les femmes



Côté budget, 28% des Français dépenseront moins que lors des soldes d’hiver 2020, tandis que la moitié y alloueront une enveloppe équivalente à l’an dernier. Seulement 9% auront un budget supérieur.

La somme moyenne consacrée à l’achat de produits remisés sera de 319,8 euros. Et même de 513,4 euros pour les 25-34 ans. "Contrairement aux idées reçues, les hommes (354,3 euros) feront davantage chauffer la carte bleue que les femmes (293,4 euros), avec un panier moyen supérieur de 60,9 euros", pointe en outre l’étude.

Certaines marques et distributeurs attendent cette période de pied ferme pour faire baisser leurs stocks et donner un coup de boost à leur activité. Mais la plupart n’ont pas attendu le 20 janvier pour multiplier les ristournes, au nom des fameuses ventes privées, qui ont pour certaines débuté dès le 26 décembre dernier.

Méthodologie : 1.010 personnes représentatives de la population française de 18 ans et plus, interrogées les 7 et 8 janvier 2021.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2021 FashionNetwork.com