×
4 955
Fashion Jobs
Publicités
Par
AFP
Publié le
4 oct. 2016
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Solitaire du Figaro : Eric Bompard remplacé par Urgo comme sponsor principal

Par
AFP
Publié le
4 oct. 2016

« Il se tramait une opération derrière notre dos et nous n'avons pas été consultés », a déclaré Eric Bompard (vêtements en cachemire), remplacé par le groupe Urgo comme sponsor principal de la Solitaire du Figaro.


Pull ras de cou Eric Bompard collection 30 ans.


« Il n'y a eu aucune discussion » avec les organisateurs de la course, OC Sport Pen Duick, a affirmé mardi Eric Bompard. « On s'était engagé pour trois ans et j'aurais préféré que les choses se passent autrement. »

« On avait, au cours de cinq années de partenariat, construit une relation extraordinaire avec les coureurs et le public », a-t-il ajouté. « On me l'a sorti de façon assez brutale » et « l'amertume n'est pas loin ».

Eric Bompard a laissé entendre que la décision de mettre fin à ce partenariat, dont il dit avoir eu connaissance le 15 août, avait été prise pour des raisons financières. Mais « nous ne sommes pas Urgo, nous sommes une entreprise de 300 personnes » (plus de 3.100 dans le monde pour le groupe Urgo, ndlr), a-t-il souligné. « Notre contrat était un engagement d'un an renouvelable ».

Eric Bompard a précisé qu'il versait à ce titre 550.000 euros par an aux organisateurs de la course ainsi que, « grosso modo, un total » de 400.000 euros au Figaro.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2023 Agence France-Presse
Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. L'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.