×
Publicités
Publié le
29 août 2019
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Somewhere va tirer sa révérence

Publié le
29 août 2019

« Au revoir. L’aventure Somewhere s’arrête ici. » Ces mots accueillent depuis la mi-juillet les internautes qui visitent le site marchand inactif de la marque-enseigne de mode nordiste. Somewhere stoppe donc son activité, après avoir été placée en redressement judiciaire en juin 2018, et tenté d’identifier des repreneurs pour se relancer. 


La marque a son siège à Villeneuve-d’Ascq et son bureau de création à Paris. - Somewhere


« Je remercie tous mes collaborateurs, dans nos boutiques et au siège, qui sont restés mobilisés jusqu’au bout dans un formidable élan de solidarité », a commenté Dominique Giusano, le président de la marque, sur le compte Facebook de celle-ci. Le dirigeant pointe les difficultés du secteur de l’habillement depuis dix ans, et regrette que les partenaires financiers se soient faits rares : « Même si nos produits, notre démarche, nos valeurs plaisaient nous aurions eu besoin du soutien des banques pour réussir à nous développer car notre petite taille était un handicap face à de grandes enseignes ».

La marque au logo représentant un oiseau en origami affichait un positionnement en faveur d’une mode aux accents éthiques, sélectionnant notamment des matières éco-friendly (coton bio, lin, laine de yack et fibres recyclées…) et proposant un style casual pour homme et pour femme. Née en 1993, elle avait été cédée par le groupe de distribution Redcats à deux de ses dirigeants en 2011, Dominique Giusiano et Philippe Defontaine.

Somewhere, qui a compté jusqu’à une trentaine de magasins au cours de son histoire, avant de n’en totaliser plus qu’une petite dizaine l’an dernier, précise que seules les boutiques de Paris et de Rennes restent encore ouvertes. Les autres unités ont été cédées.

Si l'arrêt de l'activité de la marque est annoncé, le statut légal de la société Somewhere indique en revanche qu’elle a conclu un plan de continuation le 24 juillet auprès du tribunal de commerce de Lille, sortant ainsi de la procédure de redressement judiciaire. Pour remettre sur pied un tout nouveau projet et rebondir ? 

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2021 FashionNetwork.com