×
Publicités

Sonia Rykiel pourrait être liquidée

Auteur :
Publié le
today 25 juil. 2019
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Selon les informations du quotidien Le Monde, une unique offre de reprise pour l’entreprise Sonia Rykiel aurait été étudiée par le tribunal de commerce de Paris, à la suite de son placement en redressement judiciaire en avril 2019. Déposée par Nicole Lévy et Julien Sedbon, elle projetterait la conservation de 39 salariés sur les 133 encore employés par la maison de mode et viserait à relancer la marque sur Internet.
 

Sonia Rykiel - printemps-été 2019 - Womenswear - Paris - © PixelFormula


Une proposition à laquelle, selon Le Monde, les juges devraient s’opposer. Initialement prévue le 31 mai, puis le 12 juin, la date limite de dépôt des offres avait finalement été repoussée, faute de formule de reprise satisfaisante, au 18 juillet 2019. La décision finale du tribunal a quant à elle été maintenue à ce 25 juillet, dans l'après-midi.
 
Parmi les repreneurs potentiels au cours des mois ont été évoqués le groupe Etam, qui se serait finalement rétracté, mais aussi Emmanuel Diemoz, ancien dirigeant de Balmain. En 2012, la griffe installée depuis 1968 à Saint-Germain-des-Prés avait été partiellement cédée au groupe hongkongais First Heritage Brands (ex-Fung Brands), devenu actionnaire à 100 % en 2016.

En 2018, la maison de mode connue pour ses mailles rayées multicolores avait enregistré un chiffre d’affaires de 35 millions d’euros et une perte nette de 30 millions d’euros. Et en mars dernier, Sonia Rykiel se séparait de sa directrice artistique, Julie de Libran.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2020 FashionNetwork.com