×
Publicités
Publié le
16 mai 2022
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Spencer Phipps retourne en Californie

Publié le
16 mai 2022

"I’m moving to Los Angeles – returning to my home state" ("Je déménage à Los Angeles et retourne dans mon pays d'origine" en français), voilà comment le designer américain Spencer Phipps introduit sa prochaine collection printemps-été 2023, baptisée Origin 2.0, reconnaissant "avoir couru des années et réalisé combien la Californie lui tient à cœur et représente un potentiel pour faire évoluer sa marque".


Les pièces upcyclées du nouveau vestiaire Phipps


Originaire de San Francisco, formé à la Parsons School of Design à New York, Spencer Phipps a commencé sa carrière aux côtés de Marc Jacobs, avec qui il collabora pendant sept années, avant de rejoindre Anvers où il fut le premier designer américain à travailler pour la maison Dries Van Noten. Installé à Paris depuis quelques années, Spencer Phipps dévoilait en 2019 sa marque Phipps en organisant son premier défilé à la Cité internationale des arts. 
 
Récemment vu lors de la dernière Fashion Week homme de Paris au concept-store Dover Street Market où il présentait sa première collaboration avec Woolrich, Spencer Phipps est depuis de retour en Californie, à Los Angeles. Un retour illustré dans sa nouvelle collection printemps-été présentée à travers un lookbook et un film revenant sur son enfance et sur les quartiers – Venice, Hollywood, Downtown – qui lui sont chers. 

"Peut-être est-ce l’ambiance et l’effet d’Hollywood, mais j’avais envie à travers cette collection de faire un focus sur des pièces plus habillées et de proposer un véritable vestiaire aux femmes, inspiré par l’esprit couture, par des détails artisanaux à l’instar de pièces peintes à la main, et injecté d’un zeste de glamour autour de pièces élégantes et robustes, des robes en dentelle et vestes de smoking", explique-t-il.


"Smokey the bear", le personnage mascotte de Phipps - DR


Autre thème cher au créateur, le motif camouflage s’invite largement dans sa collection, tout comme l’upcycling visible à travers son "Gold Label" via une série de mini-jupes imaginées à partir de pièces sportswear ou des pantalons cargo issus de surplus. La collection intègre également de nouvelles pièces réalisées en collaboration avec Woolrich à partir de leurs anciens stocks, ainsi d’un manteau et d’une surchemise matelassés. 
 
Enfin, Spencer Phipps passera cette prochaine saison avec sa mascotte préférée "Smokey the Bear", un ours enseignant aux enfants les bonnes attitudes à adopter en cas de feu de forêt et visible sur des tee-shirts et shorts. Sensible aux questions environnementales et partisan d’une mode durable, Spencer Phipps reversera une partie des recettes relatives à ces pièces au service des forêts des États-Unise qui protège les parcs nationaux américains.
 
 
 
 

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2022 FashionNetwork.com