×
6 273
Fashion Jobs
GROUPE PRINTEMPS
Contrôleur de Gestion Digital / Senior Business Intelligence Analyste H/F
CDI · PARIS
BA&SH
Chef de Projet Technique Digital f/h
CDI · PARIS
THE KOOPLES
CDI - Contrôleur de Gestion Supply & Stock f/h
CDI · PARIS
BA&SH
Responsable Visual Merchandising Opérationnel f/h
CDI · PARIS
NV GALLERY
Marketing Manager
CDI · PARIS
AMOREPACIFIC
Sales And Education Manager f/h
CDI · PARIS
CITY ONE
Chargé de Développement Commercial H/F
CDI · PARIS
CITY ONE
Chargé d'Études H/F
CDI · PARIS
BANANA MOON
c h a r g é(e) de E-Commerce (H/F)
CDI · NICE
CONFIDENTIEL
CDI - Sales Manager/Euse - Roubaix
CDI · ROUBAIX
WINNING SEARCH
Commercial(e) Paris - Ile de France - Nooz Optics
CDI · PARIS
CONCEPT RECRUTEMENT
Manager Des Ventes (H/F) - Grand Magasin - CDI - Paris
CDI · PARIS
BONSOIRS
Responsable CRM & Fidélisation
CDI · PARIS
BALMAIN
Responsable Performance Retail Groupe H/F
CDI ·
DIRE
Chef de Projet Social Media et Influence
CDI · PARIS
GALERIES LAFAYETTE
Responsable Relation Client et Marketing H/F
CDI · DIJON
GALERIES LAFAYETTE
Responsable Relation Client et Marketing H/F
CDI · ANGERS
CAMAÏEU
Responsable de Pôle Finance f/h
CDI · ROUBAIX
CITY ONE
Directeur de la Communication Internationale H/F
CDI · VITRY-SUR-SEINE
GROUPE L'OCCITANE
CDI - Contrôleur de Gestion H/F - l'Occitane en Provence
CDI · PARIS
L'OCCITANE GROUP
CDI - Responsable Marketing Wholesale France & Benelux H/F
CDI · PARIS
L'OCCITANE GROUP
CDI - Contrôleur de Gestion H/F
CDI · PARIS
Publicités
Publié le
26 nov. 2019
Temps de lecture
3 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Splice veut élargir l'audience du lin made in France

Publié le
26 nov. 2019

Un an après s'être lancée avec l'ambition des vêtements éco-responsables en lin 100 % made in France, Splice a profité du salon Mif Expo pour dévoiler sa première gamme de polos, mais également son premier tee-shirt s'inscrivant dans le projet Linpossible. Un projet mené notamment au côté du Slip Français et de 1083, et qui doit permettre la renaissance de filature de lin en France.


Splice


Aujourd'hui principalement distribuée via son portail de vente, la marque a trouvé son chemin chez des revendeurs spécialisés dans des produits de mode éthiques, ainsi que dans des concept stores spécialisés dans les produits Made in France. Le label a ainsi profité du réseau sponsorisé par le label Origine France Garantie. La fondatrice Marion Lacaux reste fidèle à sa volonté de départ de maitriser toutes les étapes de la transformation du produit. Ce qui explique notamment le choix de ne pas fonctionner sur le rythme imposé des collections, mais de simplement mettre à la vente une fois les productions opérées.

C'est fort de sa première série de polos en lin made in France que Marion Lacaux était venue exposer du 8 au 11 novembre à Paris sur le salon Mif Expo. Des pièces en lin piqué, au tombé fluide, proposées pour 90 euros dans leur version manches courtes, et 105 euros en manches longues. Une offre élargie forte de laquelle Splice entend désormais gagner en visibilité.

"Il faut que j'arrive à augmenter ma visibilité pour gagner en crédibilité, et attirer de grandes enseignes ou des grands magasins", explique Marion Lacaux à FashionNetwork.com. "Car il faut rassurer le client qui ne veut pas faire son premier achat Splice sur Internet. Ceux qui achètent ces pièces aujourd'hui sont des gens engagés, soit pour leur valeur environnementale, soit sur le made in France, soit les deux. Mon objectif est à présent de toucher des gens qui achèteront car le produit leur plaira, et qu'il est dans leurs moyens. Car il faut constamment faire preuve de pédagogie concernant les prix".


La fondatrice Marion Lacaux, entouré de Guillaume Gibaud (Le Slip Français) et Thomas Huriez (1083) - Splice


Il faut en compter chez l'homme 60 euros pour un tee-shirt, 65 euros pour sa déclinaison manches longues, et 80 euros pour un tunisien. Chez la femme, il faut débourser 40 euros en version manches courtes contre 65 euros pour la version manches longues. Mais le salon Mif Expo était aussi pour Marion Lacaux l'occasion de mettre en avant son premier tee-shirt s'inscrivant dans la démarche Linpossible. Un t-shirt vendu 4,50 euros de plus que les autres, son prix intégrant le surcoût qui sera, à terme, lié à l'utilisation de filatures de lin installées en France. Ce qui n'existe pour l'heure pas.

Ou pas encore, tout du moins. Comme le révélait FashionNetwork.com en septembre, la première filature de lin française est actuellement en cours d'installation en Alsace. Une opération menée par le groupe Velcorex et son dirigeant, Pierre Schmitt, qui est d'ailleurs en parallèle l'un des contributeurs de Linpossible. Une belle nouvelle, pour Marion Lacaux, qui souligne cependant que ce développement ne pourra pas avoir d'impact sur l'activité de Splice.


Splice


"Chez Pierre, il s'agira d'une filature à sec, qui ne permettra donc pas de faire mes tee-shirts, mais servira à faire notamment des pantalons", explique le responsable. "Moi, j'ai besoin de filature au mouillée pour produire du fil fin qui permettra de faire mes tee-shirts. Thomas (Huriez de 1083, ndlr), chez Tissage de France, va en parallèle faire des tests avec du lin dans sa filature de coton open-end, ce qui permettra peut-être de faire là encore des pantalons. Ce sont de beaux projets, mais qui n'auront pas d'incidence sur Splice". La marque devrait ainsi continuer à faire produire ses fils par Safilin, filateur français spécialisé dont les productions se font désormais en Pologne.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2021 FashionNetwork.com