Sport 2000 France : Activa Capital cède finalement ses parts aux membres de la coopérative

Un accord est enfin intervenu dans le bras de fer qui opposait depuis plus de deux ans le fonds Activa Capital aux membres de la coopérative d’articles de sport. La centrale d’achats Sport 2000 France était de fait détenue majoritairement depuis 2011 par le fonds d’investissement, qui a accepté vendredi dernier de céder ses parts (52 % du capital) aux commerçants du réseau tricolore. Ceux-ci reprennent donc entièrement la main sur leur enseigne.


Le réseau Sport 2000 a été fondé en France en 1966, avant de se propager en Europe. - SPORT 2000

« Le 22 novembre, l’assemblée générale des adhérents du groupement a voté à l’unanimité la ratification de l’offre de reprise présentée le 31 octobre à Activa Capital, nous explique Frédéric Poux, nommé président de Sport 2000 France en août, après avoir dirigé le groupe Afflelou. J’ai été appelé pour résoudre la crise d’actionnariat cet été et, en quelques mois, je suis parvenu à mettre tout le monde autour de la table afin de trouver un terrain d’entente. Cela n’a pas été facile, mais il était clair que le seul acquéreur potentiel était la coopérative elle-même, ce qui a quelque peu raisonné Activa Capital, et d'un autre côté, il a fallu faire comprendre aux adhérents que leur enseigne valait bien quelque chose et qu’il fallait payer un prix correct ». Par le passé, Activa Capital avait cherché des repreneurs extérieurs, sans succès.

Sa tâche effectuée, Frédéric Poux est donc amené à quitter la société et s'orientera vers une nouvelle mission dans le monde du retail. « Il est logique que les adhérents nomment maintenant à leur tête l’un des leurs ! Je donnerai ma démission au moment du closing de cette opération, prévu fin décembre. »

Si les détails chiffrés de la transaction n'ont pas été dévoilés, les commerçants du groupement ont trouvé leur financement auprès d’une banque allemande, déjà partenaire de Sport 2000 dans ce pays. Une enveloppe a aussi été débloquée par la centrale d’achats auprès de ce partenaire financier pour moderniser la stratégie de l’enseigne dans l’Hexagone sur deux points principaux : « le digital, sur lequel Sport 2000 accuse un retard assez important, et la supply chain, dans l’optique d’améliorer notamment les prévisions de stock », décrit Frédéric Poux. 

Sport 2000, qui réunit près de 600 magasins en France, devrait terminer l’année avec une croissance de ses ventes de l’ordre de 3 %, selon le dirigeant. Un réseau lancé à l’origine en 1966 (sous l’impulsion entre autres d’Albert Batteux, Just Fontaine et Jean Djorkaeff) qui emploie environ 4 000 personnes et se décline sous différentes enseignes : Sport 2000 donc, mais aussi S2 (sneakers), Mondovélo (cycle) et Espace Montagne (sports d'hiver). Ces points de vente auraient généré 625 millions d’euros de chiffre d’affaires en 2017.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2019 FashionNetwork.com

SportDistributionBusiness
INSCRIPTION À LA NEWSLETTER