Sport 2000 France : l’autorité de la concurrence valide une potentielle acquisition exclusive par Activa Capital

Nouvel épisode dans la crise de gouvernance en cours au sein de la coopérative française de Sport 2000. Alors que les adhérents du distributeur d’articles de sport ont présenté une offre de rachat à l’actionnaire majoritaire, Activa Capital, ce dernier vient d’obtenir le feu vert de l’autorité de la concurrence pour prendre le contrôle exclusif de la société s'il souhaite mettre en oeuvre ce processus augmentant sa participation au capital.


Le magasin de Fonsorbes, ouvert en août dernier. - Sport 2000

Entré au capital en 2008 et devenu majoritaire en 2010, Activa Capital détient à ce jour 52 % des parts de Sport 2000 France. Dans un communiqué, l’Autorité de la concurrence précise qu’elle « a autorisé l'opération, constatant que la nouvelle entité détiendrait des parts de marché limitées sur les marchés concernés (distribution d'articles de sport, de cycles et accessoires). Par ailleurs, tout risque d'éviction des concurrents des parties a pu être écarté, ces derniers conservant, à l'issue de l'opération, de nombreuses sources d'approvisionnement et des débouchés suffisants ». Activa Capital détient en outre les entreprises Atlas for Men et Look Cycle.

Les commerçants de la coopérative souhaitaient eux reprendre son contrôle en acquérant les parts du fonds d’investissement. Il semblerait donc qu’Activa, qui a doté Sport 2000 France d’un nouveau patron cet été, révoquant par la même occasion le conseil d’administration, veuille finalement s’emparer de la totalité de l’entreprise.

Le 27 septembre, une offre de rachat émanant des adhérents avait été présentée à l’actionnaire, en soumettant une enveloppe de 11 millions d’euros, couvrant les dettes et apportant 3 millions supplémentaires, selon Thierry Lavigne, manager de plusieurs magasins et ancien directeur du conseil d’administration. "Nous sommes dans une position d'attente face à cette information de l'autorité de la concurrence, mais espérons connaître les intentions d'Activa très rapidement concernant notre offre, réagit-il. Si celle-ci est refusée, on ne peut pas écarter une explosion du réseau".

Dans l’Hexagone, l’enseigne sportive est actuellement présente avec près de 600 points de vente, et aurait généré 625 millions d’euros de chiffre d’affaires sur son exercice 2017.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2019 FashionNetwork.com

SportBusiness
INSCRIPTION À LA NEWSLETTER