Sport 2000 prépare la sortie de son actionnaire principal

Le groupe Sport 2000 s'achemine vers la fin d'un long feuilleton. En 2008, Activa Capital devenait actionnaire phare suite à une augmentation de capital du groupe Sport 2000. Et en 2010, le fonds atteignait les 52 %.

Sport 2000 à Proville (59) - DR

Mais les relations avec les adhérents de la coopérative, notamment suite à l'échec de la mise en place d'une stratégie de développement de succursales en 2010, ont été très compliquées. Ces magasins ont été fermés en 2012 et la stratégie Cap 2016 a eu pour vocation de réduire la dette et rassurer les adhérents. Le groupe a notamment rééchelonné sa dette en 2015.

Alors que la question d'un futur sans Activa Capital revient régulièrement ces dernières années, aujourd'hui, le groupe (Sport 2000, S2, Espace Montagne, Mondovélo) explique avoir mandaté une banque d'affaires pour préparer l'avenir.

Toutes les options sont envisagées, selon le directeur général France, Stéphane Solinski : arrivée d'un autre fonds, passer dans le giron d'un grand groupe ou reprise en mains par les adhérents de la coopérative, qui en compte plus de 400. Selon le dirigeant, Activa Capital est depuis neuf ans au capital du groupe. Et « n'a pas vocation à rester plus de 10 ans ». Reste à savoir quels seront les montants à engager pour reprendre les parts du fonds.

Ces dernières années, la direction du groupe s'est donc attelée à « redresser la barre », depuis les pertes enregistrées avec le test de l'ouverture de succursales. En 2016, le groupe explique avoir réalisé de bons résultats, avec des ventes en hausse de 3,4 %. Engagé sur un nouveau plan à l'horizon 2020, il souligne que sur les quatre premiers mois de 2017, il enregistre une croissance de 7 %.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2018 FashionNetwork.com

SportBusiness
INSCRIPTION À LA NEWSLETTER