×
3 975
Fashion Jobs
MAISONS DU MONDE
Coordinateur Collaborations H/F
CDI · VERTOU
DCM JENNYFER
Chef de Produit Prêt-À-Porter (H/F)
CDI · CLICHY
COURIR FRANCE
Chargé.e de Stock / Stock Keeper - Anncey - CDI - Temps Partiel -25h - f/h
CDI · ANNECY
LOUIS PION SAS
Responsable Ressources Humaines H/F
CDI · LEVALLOIS-PERRET
MAISON MICHEL PARIS
Acheteur Matières Premières
CDI · PARIS
CHRISTIAN DIOR COUTURE
Store Operations Manager f/h - 30 Avenue Montaigne
CDI · PARIS
CHRISTIAN DIOR COUTURE
Client Marketing Senior Manager f/h - 30 Avenue Montaigne
CDI · PARIS
CHRISTIAN DIOR COUTURE
Client Development Manager f/h - 30 Avenue Montaigne
CDI · PARIS
CHRISTIAN DIOR COUTURE
Client Development Manager - International Clients f/h - 30 Avenue Montaigne
CDI · PARIS
CHRISTIAN DIOR COUTURE
Visuel Merchandiser Manager f/h - 30 Avenue Montaigne
CDI · PARIS
CHRISTIAN DIOR COUTURE
Senior iN-Store Trainer f/h - 30 Avenue Montaigne
CDI · PARIS
BIZZBEE
Directeur Régional (H/F)
CDI · RENNES
CHRISTIAN DIOR COUTURE
Building Operations Manager f/h - 30 Avenue Montaigne
CDI · PARIS
CHRISTIAN DIOR COUTURE
Hospitality Manager f/h - 30 Avenue Montaigne
CDI · PARIS
CHRISTIAN DIOR COUTURE
HR Manager f/h - 30 Avenue Montaigne
CDI · PARIS
DE FURSAC
Chef de Produit Maille/Jersey et Accessoire - CDI H/F
CDI · PARIS
MAISON KITSUNÉ
Junior Area Manager Export / Wholesale Coordinator H/F
CDI · PARIS
CALZEDONIA SIEGE
Coordinateur Travaux et Maintenance - Paris 9Ème (H/F)
CDI · PARIS
GROUPE ARMAND THIERY
Responsable Recrutement H/F
CDI · LEVALLOIS-PERRET
GROUPE ETAM
Responsable d'Applications Supply Chain H/F
CDI · CLICHY
AXENTIA
Commercial Terrain H/F
CDI · PARIS
ISABEL MARANT
Area Manager Italie
CDI · PARIS
Par
AFP
Publié le
2 juil. 2007
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Sports Direct souhaite racheter Everlast pour 182,3 millions USD

Par
AFP
Publié le
2 juil. 2007

Le premier vendeur d'articles de sport au Royaume-Uni, Sports Direct, a annoncé lundi 2 juillet avoir augmenté avec succès son OPA sur l'équipementier sportif américain Everlast, spécialiste mondial de la boxe, à 182,3 millions de dollars, face à une offre d'achat concurrente.


Le boxer Jermain Taylor posant pour Everlast


Everlast avait accepté la semaine dernière d'être racheté par le groupe britannique pour 30 dollars par action, aux dépens du consortium d'investisseurs américains Hidary Group.



Mais ce dernier est revenu à la charge avec une contre-OPA de 31,25 dollars par action, sur laquelle Sports Direct a surenchéri à 33 dollars.



En incluant la dette du groupe américain, que le britannique reprend à sa charge, cette dernière offre valorise Everlast à 182,3 millions de dollars et le groupe américain l'a acceptée, selon un communiqué diffusé lundi matin à la Bourse de Londres.



La transaction, réalisée par le biais d'une filiale de Sports Direct, Brands Holdings, est sujette à l'approbation des actionnaires d'Everlast et des autorités de régulation, et devrait être finalisée au second semestre.



Everlast a commencé par vendre des maillots de bain dans le Bronx en 1910, avant de se spécialiser dans le matériel de boxe, en association avec Jack Dempsey, champion du monde des poids lourds en 1919.



Sports Direct, qui s'est introduit en février à la Bourse de Londres, possède 465 magasins dont 408 en Grande-Bretagne, les autres étant situés en Belgique, en Irlande, aux Pays-Bas et en Slovénie.



Il est aussi le propriétaire des marques de vêtements et d'équipements sportifs Donnay, Dunlop, Kangol, Lonsdale et Slazenger. Le groupe pèse environ trois milliards de livres.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2021 Agence France-Presse
Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. L'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.