×
Publicités
Publié le
9 nov. 2016
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Sports outdoor : croissance de 5 % du chiffre d’affaires des entreprises rhônalpines

Publié le
9 nov. 2016

L’outdoor a le vent en poupe en Rhône-Alpes. Les entreprises spécialistes des sports de grand air installées dans les huit départements rhônalpins ont bénéficié de la dynamique du secteur en 2015. Selon une étude livrée par l’Outdoor Sports Valley (OSV) et le département de Haute-Savoie, le chiffre d’affaires hors taxe de la filière a atteint 3,6 milliards d’euros en 2015, soit une hausse de 5 %  par rapport à 2014.


Répartition des activités des sociétés de sports outdoor en Rhône Alpes en 2015 - Observatoire de la filière des sports outdoor - Département de la Haute-Savoie - OSV


Les éléments de l’étude sont d’ailleurs positifs concernant la filière. En 2015, la région comptait 354 entreprises (2 % de plus qu’en 2014) représentant 822 marques et employant 5 664 personnes (+2 % également). En 2015, 29 sociétés ont été créées.

Point intéressant, l’activité n’est pas seulement commerciale. En effet, « 60 % des entreprises intègrent une activité de conception et/ou fabrication (gérant également la distribution BtoB) », précise l’étude. Celle-ci note aussi que si les deux tiers des sociétés sont orientées sur les sports d’hiver, les marques se diversifient vers la montagne estivale, mais aussi l’urbain, l’aérien et les eaux vives.
 

Résultats de l'étude - Observatoire de la filière des sports outdoor - Département de la Haute-Savoie - OSV


Concernant ces acteurs, l’observatoire remarque qu’il s’agit à 75 % de TPE et à 24 % de PME. Seules cinq entreprises comptent plus de 250 salariés. Ces acteurs (Salomon, Mavic, Quechua, Rossignol et Petzl) réalisent 70 % du chiffre d’affaires cumulé et emploient 38 % des salariés.

Au niveau géographique, le département de la Haute-Savoie reste le vivier, pesant 39 % des entreprises, 49 % des effectifs et 75 % du chiffre d’affaires cumulé.
 
Si 2015 était très dynamique, les acteurs interrogés s’attendent à une année 2016 légèrement plus complexe. Ils sont en effet 79 % à annoncer leur activité en développement ou stable sur l’année, contre 89 % un an plus tôt. En revanche, 39 % des dirigeants visaient un projet d’embauche cette année.

Photo vignette : Salomon

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2022 FashionNetwork.com