×
Publicités
Publié le
17 févr. 2022
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Spring Court, l’offre enfant comme relais de croissance

Publié le
17 févr. 2022

Ce printemps, Spring Court renouvelle pour la seconde fois sa collaboration avec la marque-enseigne de mode enfantine Bonton en déclinant son modèle de tennis B2 en bleu jacinthe, jaune pollen et rose bubble-gum. Cette alliance estivale, disponible pour l'heure en exclusivité au Bon Marché, puis à partir du 7 mars dans les boutiques Bonton et Spring Court ainsi qu’en ligne (à partir de 85 euros), souligne l’ambition de la marque française de tennis sur le marché de l’enfant.


Modèle de la collaboration Bonton et Spring Court - DR


Du 29 au 31 janvier dernier, la marque née en 1936 dans le quartier de Belleville à Paris faisait d’ailleurs son retour sur le salon de l’univers de l’enfant Playtime Paris.

"L’objectif était de présenter aux professionnels du secteur l’offre enfant Spring Court complète. A l’image de l’adulte, nous proposons des essentiels affranchis des saisons qui répondent à notre logique de durabilité. Cette gamme permanente se compose de modèles non genrés, une mixité distinctive dans le vestiaire de l’enfant. Un retour sur le Playtime était l’occasion idéale pour confirmer notre positionnement mode et soutenir le développement de l’enfant, marché sur lequel nous avons identifié un réel potentiel de croissance", détaille Christian Rabemila, responsable du développement commercial pour Spring Court.  


Des modèles adultes et enfants signés Spring Court - DR


L’offre enfant n’est cependant pas nouvelle pour Spring Court, qui décline ses tennis pour les plus petits depuis 1966. Aujourd’hui, cette offre représente 22% du volume de production (en nombre de paires) du chausseur. Mais la tendance est à la hausse, indique-t-on du côté de la marque.

Spring Court, qui, depuis sa reprise par sa famille fondatrice il y près de sept ans, a retravaillé sa distribution et s’inscrit désormais dans une démarche sélective, compte aujourd’hui en France et en Europe une vingtaine de revendeurs proposant l’enfant. Ce chiffre devrait bientôt grandir. Sur le salon Playtime, la griffe aurait eu des contacts avec des acteurs clefs de l'enfant, en France, en Europe mais aussi au grand export.
 

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2022 FashionNetwork.com