×
Publicités
Auteur :
Publié le
7 janv. 2020
Temps de lecture
3 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Stefano Tonchi rejoint L'Officiel

Auteur :
Publié le
7 janv. 2020

Après avoir régné pendant près de dix ans sur W Magazine, Stefano Tonchi intègre à compter de ce 10 janvier L'Officiel. L'ancien rédacteur en chef du titre de mode américain avait été remercié en juin dernier après sa vente par Condé Nast à Futur Media Group. Il rejoint aujourd'hui la publication du groupe français Jalou en tant que chief creative officer (directeur artistique en français). Il aura la lourde tâche de coordonner l'intégralité des 31 éditions internationales du magazine fondé à Paris en 1921.


Stefano Tonchi - © L'Officiel


Stefano Tonchi rejoint donc un titre dont la rédaction est toujours basée dans la capitale tricolore et qui fêtera ses 100 ans d'existence l'année prochaine. Spécialement créé pour lui, ce poste devrait permettre au journaliste d'origine italienne de concentrer ses efforts afin d'uniformiser les éditions internationales de L'Officiel, de développer la présence digitale du magazine et d'insuffler une nouvelle stratégie au groupe en perte de vitesse depuis quelques années.

"L'Officiel a construit un héritage incroyablement riche et historique", précise Stefano Tonchi, "il y a un immense potentiel pour le magazine de croître et d'innover en tant que marque multi-plateforme". Avec une vue globale sur l'ensemble des éditions de L'Officiel, Stefano Tonchi devra relever le défi de structurer 31 éditions internationales, dont seulement six sont opérées directement par la maison-mère : la France, l'Italie, les Pays-Bas, les États-Unis, la Suisse, et le Brésil. Le reste fonctionne sous forme de licence.

Après un redressement judiciaire en 2015, le groupe Jalou, dirigé par Benjamin Eymère, relève depuis mars 2016 d'un plan de continuation d'une durée de dix ans. Des difficultés financières qui n'empêchent pas la maison de vouloir lancer d'ici à deux ans une version de L'Officiel au Japon, puis au Royaume-Uni, en Australie et au Nigéria.

De son côté, Stefano Tonchi n'a pas totalement refermé la page "W Magazine". Après avoir été remercié par Condé Nast lors de la vente du magazine qu'il dirigeait, il s'était retourné contre son ex-employeur, avançant une rupture de contrat abusive sans indemnités et réclamant plus d'un million de dollars au groupe de presse (environ 895 000 euros). Condé Nast s'est à son tour lancé dans une procédure judiciaire à l'encontre du journaliste qu'il accuse d'avoir interféré à des fins personnelles lors du processus de vente de W Magazine. La suite de l'affaire devrait donc se régler devant les tribunaux américains dans les mois à venir.

Quoi qu'il en soit, L'Officiel compte sur l'aide de Stefano Tonchi pour redresser la barre ainsi que sur Christopher Brown, fondateur de Gem Investments, un fonds ayant injecté entre 5 et 10 millions de dollars (entre 4,5 et 9 millions d'euros) afin de développer la version américaine de L'Officiel en 2017. Ce dernier aurait apparemment à nouveau investi plusieurs millions de dollars dans le groupe Jalou, selon la revue américaine Women's Wear Daily, pour un montant qui n'a pas été communiqué par l'éditeur de presse.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2020 FashionNetwork.com