×
Publicités
Publié le
16 déc. 2020
Temps de lecture
3 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

StockX réalise une nouvelle levée de fonds de 275 millions de dollars

Publié le
16 déc. 2020

En 2020, la licorne est partie au galop. Encore quasiment inconnu il y a trois ans, StockX est devenu un acteur fort de la distribution de sneakers... et veut aller au delà de son domaine de prédilection. La plateforme digitale a bénéficié à plein des changements de modes de consommation liés aux confinements et contraintes sanitaires durant la pandémie de Covid-19. Elle revendique un volume d'affaires de plus de 3 milliards de dollars sur le trimestre dernier mais aussi une croissance de 75% de ses revenus à plus de 100 millions de dollars. La société, dirigée par Scott Cutler, annonce aussi avoir enregistré sur la période une croissance de 50% des transactions et compter 25 millions de visiteurs chaque mois.


Le modèle de StockX s'inspire des mécanismes de la Bourse pour donner un cours pour chaque modèle de chaussure - Capture d'écran StockX



Avec cet essor et des perspectives pour les prochaines années qui apparaissent favorables aux acteurs du digital, StockX a attisé les convoitises des investisseurs. Une nouvelle levée de fonds, officialisée ce 16 décembre, doit permettre à la plateforme digitale de revente de sneakers d'accélérer son développement international et d'étendre son offre dans différentes catégories de produits. Pour réaliser ses objectifs, StockX a donc levé 275 millions de dollars auprès d'un fonds spécialiste de la prise de participation dans des entreprises de l'e-commerce: Tiger Global Management.

Le fonds est notamment entré dans son histoire dans des entreprises comme Amazon, Netflix, Salesforce, Shopify, Spotify ou Uber. Les sociétés d'investissements Altimeter Capital, Sands Capital, et Whale Rock Capital Management apportent également leur écot dans ce cinquième tour de table pour la société de Detroit, dans le Michigan.

Mi 2019, StockX, fondée en 2016, réalisait une levée de fonds de 110 millions de dollars pour son troisième tour de table. Une opération qui valorisait alors la plateforme de revente, imaginée pour les passionnés de sneakers, à plus d'un milliard d'euros. Son modèle s'inspirant du concept du cours de bourse pour identifier le prix juste des produits mis en vente parle clairement aux investisseurs mais a, aussi et surtout, connu l'adhésion d'une frange des consommateurs des plus jeunes générations.

Avec cette levée de 275 millions de dollars, l'entreprise est valorisée, selon la communication de sa direction à plus de 2,8 milliards de dollars (2,3 milliards d'euros). Ce qui en fait un potentiel géant rivalisant, voire surpassant, en la matière de nombreux acteurs historiques de la vente de sneakers et de streetwear. A titre indicatif, VF corp vient d'engager l'acquisition de Supreme pour 1,76 milliard d'euros, à la Bourse de New York Foot Locker est valorisé à 4,4 milliards de dollars (3,6 milliards d'euros) et, il y a deux ans en France Equistone Partners Europe rachetait le réseau Courir pour 283 millions d'euros.


StockX diversifie son offre - StockX



Une telle croissance en si peu de temps pour une société née il y a moins de cinq ans pourrait faire craindre à une bulle... La direction de la société, qui emploie plus de 1.000 personnes sur 13 sites, veut lever les doutes sur cette question. Le développement international (+260% d'activité annoncé hors des Etats-Unis sur le troisième trimestre), appuyé par des sites de certification des produits sur chaque continent, dont ceux qui viennent d'ouvrir à Hong Kong et Toronto, doivent apporter une garantie "physique" à son modèle.

D'autant, que si StockX est née dans le monde de la sneakers, la société compte très rapidement se diversifier. Elle proposait des vêtements, des accessoires et des objets de collection. Elle a récemment introduit les produits électroniques comme les consoles de jeux dans son offre. Et, avec les lancements des nouvelles générations de consoles ces derniers mois, la catégorie est devenue le second pôle de la société. Pour StockX, l'ambition n'est donc pas de devenir un géant de la sneakers, mais d'éprouver les limites de son modèle sur d'autres segments de marché. Avec, le talent marketing de ses dirigeants, les investisseurs n'ont pas fini de saliver.

 

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2021 FashionNetwork.com