×
Traduit par
Sonia BROYART
Publié le
27 mai 2019
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Stone Island enregistre un bond de 30 % de ses ventes en 2018

Traduit par
Sonia BROYART
Publié le
27 mai 2019

La griffe italienne de Sportswear Company enregistre une nouvelle fois une croissance à deux chiffres et confirme son niveau de rentabilité élevé, nettement supérieur à la moyenne du secteur. L'année 2018 de Stone Island s’est clos sur une hausse des ventes de 30 % à plus de 192 millions d'euros et un bond de 51 % de l’Ebitda à 57 millions d'euros. 


Le nouveau magasin homme de Stone Island à Milan, sur leCorso Giacomo Matteotti - DR


Les estimations tablaient sur 200 millions, mais la croissance de la griffe réputée pour ses tissus innovants reste tout de même impressionnante, dernier élan d’une avancée implacable depuis 2015, date à laquelle les ventes atteignaient 87 millions d'euros.
 
La marque italienne dirigée par Carlo Rivetti a réalisé 72 % de son chiffre d’affaires en dehors de ses frontières (en 2017 la part d’export était de 69 %). Les prévisions pour 2019 tablent sur une croissance des recettes de plus de 20 %.

Cette croissance rapide permet de soutenir l'expansion du réseau retail. Composé pour l'heure de 24 monomarques dans le monde, il accueillera cet automne une adresse à Toronto, au Canada. Le réseau de Stone Island compte par ailleurs 15 shops-in-shop (parmi lesquels la récente ouverture à Shanghai au sein du Réel Mall) et 42 corners.
 
Ce 25 mai, Stone Island a ouvert en Italie les portes de son premier magasin dédié à sa ligne junior (de 2 à 14 ans) sur le Corso Venezia à Milan, dans un espace qui hébergeait jusque-là les collections homme, désormais présentées dans un écrin deux fois plus grand situé Corso Giacomo Matteotti.

Fondée en 1982 par le créateur Massimo Osti, la griffe Stone Island est aujourd'hui majoritairement détenue par la famille Rivetti et, à hauteur de 30 %, par le fonds souverain Singapour Temasek qui est entré à son capital en 2017.
 

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2021 FashionNetwork.com