Suisse : les exportations horlogères en hausse en février, dopées par un effet Brexit

Zurich, 19 mars 2019 (AFP) - Les exportations horlogères suisses se sont accrues de 3,4 % en février, à 1,8 milliard de francs suisses (1,5 milliard d'euros), soutenues par les ventes vers le Royaume-Uni avant le Brexit, a annoncé mardi la fédération de l'horlogerie helvétique.


Kate Winslet, ambassadrice de la marque Longines (groupe Swatch) - Longines

Les exportations de montres suisses vers le Royaume-Uni ont bondi de 58 %, relève le communiqué de la fédération horlogère, notant que cette « progression extraordinaire » a contribué à elle seule à l'essentiel de la croissance sur le mois écoulé. « Ce résultat s'explique par la constitution de stocks avant le Brexit », estime la fédération.

Sur les autres grands marchés, les exportations horlogères ont reculé de 3,8 % vers Hong Kong et de 6,6 % vers les Etats-Unis. Après deux mois de repli, elles ont en revanche rebondi de 15,1 % vers la Chine, un marché clé pour les fabricants de montres suisses. Elles ont également grimpé de 19,4 % vers le Japon et de 18,6 % vers Singapour.

En Europe, où la croissance dépend en partie des achats des touristes asiatiques qui viennent y faire leurs achats de produits de luxe, elles se sont en revanche repliées, accusant une baisse de 9,1 % vers l'Allemagne et de 3,4 % vers la France.

Les horlogers suisses se réuniront cette semaine à Bâle pour le salon de la joaillerie et de l'horlogerie. Cet événement annuel, où les propriétaires de boutiques de montres mais aussi les investisseurs se bousculent pour prendre le pouls du secteur, dévoilera sa nouvelle formule pour tenter de convaincre les horlogers de la pertinence du salon après le départ fracassant de Swatch Group qui avait décidé en juillet de ne plus y participer.

Le ténor de l'horlogerie, propriétaire des célèbres montres en plastique multicolore mais aussi de grandes marques telles Tissot, Longines et Omega, avait affirmé que les foires horlogères « n'ont plus beaucoup de sens » face à la montée en puissance de la distribution en ligne.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2019 Agence France-Presse
Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. L'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

HorlogerieBusiness
INSCRIPTION À LA NEWSLETTER