×
Publicités
Publié le
13 oct. 2020
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Super Marché et Leboncoin recyclent des vêtements chinés sur Leboncoin

Publié le
13 oct. 2020

Chiner des pièces d'occasion et les transformer en vêtements de qualité supérieure: c'est le concept de l'upcycling que les marques s'approprient à vitesse grand V depuis le début de la crise sanitaire. Certains labels comme Super Marché avaient anticipé le phénomène, se révélant comme des pionniers en la matière. La marque s'associe aujourd'hui avec Leboncoin pour lancer toute une collection de vêtements issus de l'upcycling, à découvrir début décembre.



On le sait, la seconde main et l'upcycling participent grandement à réduire l'impact environnemental de la mode, deuxième industrie la plus polluante de la planète. Depuis quelques mois, les marques sont de plus en plus nombreuses à recycler leurs chutes de tissus pour créer de nouvelles collections plus responsables.

Leboncoin et Super Marché vont aujourd'hui encore plus loin en proposant une ligne de prêt-à-porter conçue à partir d'une soixantaine de vêtements chinés sur… Leboncoin. La mode circulaire dans toute sa splendeur.

Pas moins de 125 pièces pour hommes, femmes, et mixtes, composent cette collection qui comprend des vestes, des robes, des chemises, des bananes, des chouchous ou encore des pochettes bandoulières. Le tout proposé en série limitée, et assemblé dans un atelier de couture et d'insertion professionnelle de L'Île-Saint-Denis.

Monia Sbouaï, fondatrice de Super Marché, a épousé le principe de l'upcycling dès le lancement de sa marque en 2016. Le concept est simple: récupérer des vêtements et matières de seconde main dans des friperies, des vide-greniers, chez Leboncoin, Emmaüs ou encore la Croix-Rouge puis les transformer en collections de prêt-à-porter, en petites quantités.

"J'ai lancé Super Marché en septembre 2016. Mon expérience dans la mode, de mes études à mon premier emploi, m'a fait réaliser le fonctionnement de l'industrie textile. En effet, je me suis rendue compte des quantités démesurées de matières et de vêtements produits chaque saison, de la frénésie des sorties de nouvelles collections et des conséquences environnementales et humaines terribles que cela engendre. (...) J'ai eu la chance de collaborer avec Leboncoin dès les débuts de Super Marché. C'est donc tout naturellement que nous avons œuvré à la cocréation d'une collection fabriquée à partir de textiles de seconde main", explique Monia Sbouaï.

La collection sera disponible sur Leboncoin à compter du 3 décembre prochain, à des prix compris entre 5 euros pour un chouchou à 95 euros pour une veste. 50% des bénéfices seront reversés à Fashion Revolution France, qui œuvre pour faire en sorte que chacun consomme et envisage la mode autrement.

FashionNetwork.com avec ETX Studio

 

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2020 FashionNetwork.com