×
Publicités
Traduit par
Paul Kaplan
Publié le
11 déc. 2018
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Superdry : l'un des fondateurs réitère ses critiques sur la stratégie des dirigeants

Traduit par
Paul Kaplan
Publié le
11 déc. 2018

Une nouvelle charge en direction des dirigeants actuels de Superdry. Après avoir exprimé en octobre dernier un jugement négatif sur les décisions prises récemment au sein de la marque britannique qu'il a cofondée dans les années 80, Julian Dunkerton a de nouveau vivement critiqué la stratégie du label de mode urbaine. En prévision de ses résultats provisoires, attendus mercredi, celui-ci a fait part de ses préoccupations à l'analyste Wayne Brown, de la banque Liberum.


Julian Dunkertonremet en cause les décisions stratégiques du groupe Superdry - Wikipedia


Julian Dunkerton a expliqué à Wayne Brown, auparavant responsable des relations avec les investisseurs chez Superdry, qu'il avait quitté l'entreprise en mars parce qu'il ne voulait pas être associé à la stratégie actuelle, tout en ajoutant que la réduction des gammes de produits n'était pas une bonne stratégie à un moment où l'e-commerce permet justement aux entreprises de proposer une offre élargie via leurs boutiques en ligne.

« L'interaction entre les magasins physiques et Internet va prendre une place fondamentale dans le secteur du commerce de détail, affirme-t-il. Les consommateurs ont adopté l'Internet et, du même coup, se sont éloignés des quartiers commerciaux traditionnels pour s'orienter vers un nouveau monde virtuel, ou les possibilités de choix sont illimitées. Si vous ne vous engagez pas à fond dans cette nouvelle réalité, vous finirez par en être exclu » estime Julian Dunkerton, rappellant au passage que Superdry n'a jamais interrompu son développement, même lorsque le marché connaissait des difficultés.

Julian Dunkerton a été PDG de Superdry jusqu'en 2014, date à laquelle il a endossé un rôle davantage axé sur l'image de marque. Malgré son départ au printemps 2018, il détient toujours 18 % des actions de l'entreprise : son opinion a donc du poids. La valeur de ses actions a baissé, celles-ci ayant dévissé de 17,26 % ces cinq dernières jours (en prenant le 10 décembre en date de clôture).

Julian Dunkerton n'avait pas fait de commentaire sur la gestion de l'entreprise immédiatement après son départ, mais suite à l'avertissement sur résultats paru au mois d'octobre, il s'était dit prêt à revenir au sein de l'entreprise, à quelque titre que ce soit. Depuis, il s'est entretenu avec des actionnaires au sujet de la stratégie mise en place par le PDG actuel, Euan Sutherland, et a même embauché une société de relations publiques.

Le conseil d'administration de Superdry n'a pas commenté les déclarations de Julian Dunkerton, précisant seulement qu'il était en désaccord avec sa prise de position et qu'il continuait d'appuyer la vision d'Euan Sutherland.

La marque Superdry possède 246 magasins à travers le monde. Le Royaume-Uni reste son principal marché, avec 102 boutiques établies sur le sol britannique. Son dernier chiffre d'affaires connu (exercice 2017/18) s'est établi à 872 millions de livres sterling, soit 967 millions d'euros.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2022 FashionNetwork.com